Facebook :Tence Mena
1 mai 2013 - Non classé commentaires   //   1831 Views   //   N°: 40

Avec ses 350 millions de membres, Facebook est de loin le réseau communautaire le plus partagé dans le monde. Si certains y voient un « cinquième pouvoir » supplantant de plus en plus les médias institutionnels, d’autres s’inquiètent des dégâts qu’il peut causer sur la vie privée. Big Brother ou gentil dauphin ?

« La plus piratée ! »

Sans se prétendre geek ou nerd, une mordue de l’informatique, Tence Mena avoue une certaine addiction aux réseaux sociaux. « Dès que j’ai un instant à tuer, je vais sur ma page Facebook. Avant, il fallait aller sur les plateaux de la télé ou dans les radios pour parler de ses shows, maintenant il suffit de l’annoncer sur Facebook et l’effet est le même. » La chanteuse gère elle-même sa page officielle.

Un bon moyen d’assurer sa promo, mais aussi d’entretenir un lien direct avec ses fans. « Ils peuvent laisser des commentaires ou me poser des questions, je me fais un devoir d’y répondre. » Elle n’hésite pas à parler d’événements plus intimes, comme ses fêtes entre amis ou ses déjeuners. « La vie privée a tendance à reculer sous la poussée des médias. Il faut quand même se donner des limites, ne pas tout sacrifier au voyeurisme ambiant », estime-telle.

Sa page toujours très animée, provoque des débats passionnés, par exemple sur le sens à donner à ses maquillages : « Je réponds toujours qu’il y a deux personnages en moi, Tence l’artiste et Hortensia la mère de famille… » Rançon de sa notoriété, Tence Mena est sans doute l’artiste malgache la plus piratée, mais avec sa nouvelle page hypersécurisée depuis octobre, cela ne risque plus d’arriver. Enfin la chanteuse est sur Youtube et depuis peu sur Myspace. Complètement « piquée », la diva du salegy !

Pages réalisées par #JoroAndrianasolo et #SolofoRanaivo

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer