Le OneTouch Pixi 2 au banc d’essai
6 août 2014 - Entreprendre High Tech Médias commentaires   //   5583 Views   //   N°: 55

Le petit dernier d’Alcatel distribué par Orange est incontestablement une bonne porte d’entrée pour ceux qui souhaitent s’initier aux smartphones avec un budget poids plume. Miniprix mais il fait le maximum.

Face aux petits monstres d’en face, Galaxy Pocket Neo de Samsung ou Ascend Y220 de Huawei, le constructeur français Alcatel n’a certes pas à rougir de son smartphone grand public, disponible chez nous depuis le 12 mai dernier. Le OneTouch Pixi 2 répond très largement à l’ambition de départ : démocratiser encore plus l’Internet mobile auprès des jeunes à budgets limités. Équipe du système d’exploitation Android 4.2, il permet le partage de connexion pratiquement comme une petit box Wifi, trois fois plus rapide au niveau de l’exécution que son prédécesseur : 21 Mbps contre 7.1 pour le Pixi 1. Proposé à 159 000 ariary par Orange Madagascar, il est aussi à l’heure actuelle (juillet 2014) le smartphone le moins cher du marché : quasiment le prix d’un téléphone conventionnel ! « Pour le prix d’un Pocket Neo, on pourrait acheter deux Pixi 2, avec quand même une garantie de 12 mois », souligne Ando Raharinaivo, chef de produits terminaux chez Orange. Petite particularité : le Pixi 2 permet l’installation de deux cartes Sim en même temps, dont une doit être impérativement homologuée chez Orange, ce qui est de bonne guerre ! Compact et léger (100 g), il est tout de même équipé d’un appareil photo de 2Méga pixels, rien de révolutionnaire en soi, mais cet outil remplit le service minimum qu’on pourrait attendre. 

Bien fourni en application pré-embarquée, le Pixi 2 propose, en termes de sécurité, le bienvenu Lookout qui permet de localiser l’emplacement de son mobile, via le réseau. Plus spécifique à l’offre Pixi 2 d’Orange, les amoureux du ballon rond ont pu profiter dessus de l’application OFC (Orange Football Club) pendant la coupe du monde, intégré d’office au mobile : aussi bien pour parier sur les résultats des rencontres que remporter des lots en cas de victoires, tels que des crédits de communication. Toujours d’actualité en revanche, l’application Star Africa, pour suivre l’information généraliste , économique , politique, sociale ou sportive. Quant aux gros consommateurs d’internet mobile, Control my data les aidera à surveiller la quantité de données mobiles qu’il leur reste à utiliser ou même de régler une alerte les prévenant s’ils approchent d’un certain seuil. 

Le Pixi 2 offre une autonomie correcte : sa batterie 1300 mAh lui permet jusqu’à 6,8 heures en communication, 48 heures en écoute de musique continue, (une journée en l’utilisant non-stop). Il trimballe aussi quelques gadgets plutôt sympathiques comme l’outil de reconnaissance faciale. Et bonne nouvelle pour ceux qui égarent facilement leurs accessoires, la batterie et le kit main libre sont standards. Pour les amoureux du multimédia, le lecteur embarqué Google Vidéo lit la pluparts des formats connus, pas de haute définition en revanche, mais compte tenu des avantages à moindres prix qu’offre le Pixi 2, on ne saurait en exiger autant. Pour les flemmards, une application vocale permet d’écrire ses SMS à la voix, à la fois en anglais et en français, mais aussi de lancer des recherches Google ou d’écrire des mails. On n’arrête pas le progrès.

SOUS LE CAPOT 
Son processeur doublecoeur en service permet de fluidifier la navigation internet et de bien gérer l’utilisation simultanée de plusieurs applications. Plutôt généreux en termes de stockage, compte tenu de sa gamme, il propose 2 Go de mémoire interne, extensible jusqu’à 32 Go avec une carte mémoire. L’écran plutôt large (3.5 pouces, soit de même taille qu’un iPhone 4S) et sa surface tactile sont améliorés en comparaison de ce que proposait le Pixi 1 sorti en septembre 2013 ; il corrige aussi les petits soucis rencontrés avec ce dernier. Plus stable, il échappe notamment aux plantages et aux redémarrages impromptus lorsqu’on lance de grosses applications ou en cas de streaming.

EN BREF 
Dimensions : 112.5 x 62 x 11,95 mm
Poids : 100 g
Processeur : x2 1GHz
Mémoire : 4Go
GPS : A-GPS
OS : Android 4.2
Réseau : 3G + 21Mb/s
Écran : 3.5 pouces, 320×480 pixels
Photo : 2Méga pixels
Autonomie veille : 433 h (2G) / 325 h (3G)
Fonctions : 3G, GPRS, SMS, MMS, Wap, Radio FM et MP3, vidéo, bluetooth, e-mail Main-libre intégrée, alarme, calculatrice, convertisseur, Android, POP3. 

Ando Raharinaivo
032 07 030 65
ando.raharinaivo@orange.com

Joro Andrianasolo

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer