John Lova Rakotonandrasana : « J’ai tout de suite accroché ! »
14 novembre 2018 - Le lecteur du mois commentaires   //   246 Views   //   N°: 106

John Lova Rakotonandrasana est peut-être étudiant en biochimie fondamentale appliquée à l’Université d’Antananarivo mais il ne lit pas que des formules chimiques. Depuis 2013, il est un fervent lecteur de no comment®, qui est pour lui « l’un des rares magazines qui vaut la peine d’être lu à Mada ». Passionné par le monde de la nuit, c’est au cours d’une de ses innombrables soirées passées dans les endroits « hype » de Tana – eh oui, c’est comme New York ou Tokyo ! – qu’il a découvert le mensuel.

« C’était il y a cinq ans, durant une virée nocturne avec mes potes. Alors que j’étais dans un bar, j’ai vu ce petit bouquin noir sur le comptoir qui a immédiatement attiré mon attention. C’était la première fois que je voyais un magazine de ce format. J’ai tout de suite accroché avec le concept ! » Contre toute apparence, John a été frappé par la diversité des sujets traités. « Ce qui me plaît, c’est qu’on n’y parle pas seulement d’artistes ou d’événements culturels.

Les sujets sont très éclectiques. On y trouve de tout, de la culture à l’économie en passant par les sujets sociaux et/ou environnementaux traités dans la rubrique Grand Angle ».

En dehors des Cahiers Nuit où il s’amuse à chercher ses connaissances, il a une préférence pour la rubrique Nature. Normal pour un étudiant en sciences naturelles ! « Durant mes premières années d’études à la fac, j’ai étudié la biologie animale, c’est pour ça que j’adore cette rubrique. J’ai été fasciné par l’article paru en mars dernier qui traitait de la découverte de l’araignée-pélican à Mada ». Même s’il ne voudrait rien changer au mag, il aimerait qu’on distribue plus d’exemplaires du mensuel au sein des différentes facultés de l’île. C’est noté !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer