Ils font bouger les lignes
2 juin 2015 - In & Out commentaires   //   1719 Views   //   N°: 65

Zidex
La nanotechnologie au service des routes 

Le mauvais état des infrastructures routières à Madagascar est une évidence. Le manque d’entretien depuis bien des années conduit à la nécessité d’une réhabilitation de l’ensemble du réseau routier. Conscient de l’enjeu que cela représente, la société indienne Zidex, spécialiste dans la réhabilitation des routes, a introduit depuis peu la nanotechnologie à Madagascar. D’après Nivo Tiana Andrianarijaona, consultante de la société Zidex, « Notre défi est de construire des routes durables en utilisant le moins de ressources grâce à cette technologie ». Un protocole d’accord a été signé entre ministère des Travaux Publics et Zydex pour des chantiers à grande échelle sur Madagascar. 

ITM 2015
Redynamiser la haute saison touristique 

La quatrième édition du Salon international du tourisme (ITM 2015) s’est donc tenue du 28 au 30 mai 2015. Avec toujours l’objectif de promouvoir la destination Madagascar, l’Office national du tourisme à Madagascar (ONTM) entendait marquer le coup cette année où la présidence des Iles Vanille est tenue par la Grande Ile. Pas moins d’une centaine de participants ont répondu présents avec 2 500 m2 de surface d’exposition pour accueillir l’ensemble des offices régionaux et des tours opérateurs, sans oublier les participants étrangers… Bref tous les acteurs du monde du tourisme, non seulement de Madagascar mais des autres îles de la sous-région. 

Le président du conseil d’administration de l’ONTM Eric Kohler a souligné que « c’est également une occasion de relancer la haute saison touristique pour cette année puisqu’à l’heure actuelle, la tendance est encore morose ». Un coup de pouce qui vient à point nommé pour redynamiser cette industrie qui fait vivre des milliers de Malgaches.

Bank of Africa
Démocratiser l’accès à l’immobilier 

L’accès à la propriété immobilière est encore loin de concerner la majorité des Malgaches. Consciente de cette réalité, la Bank of Africa (BOA) – groupe BMCE à Madagascar -entend séduire les clients de la banque mais également en attirer de nouveaux. Car même si le crédit immobilier a été lancé il y a quelques années, il subsiste encore un frein qui empêche les gens d’y adhérer. Or, selon les statistiques, la demande en logement est importante, de l’ordre de 960 000 logements. « Il faut abattre cette barrière qui relève des mentalités et se lancer dans l’investissement immobilier. Les produits proposés ont été étudiés pour correspondre au pouvoir d’achat de toutes les bourses », déclare Vololomanitra Rakotondralambo, directeur général adjoint de la BOA. 

La question de la promotion immobilière est un concept très répandu au Maroc où la banque marocaine BMCE, partenaire de la BOA, a une riche expérience en la matière.

SIM
Fredy Rajaonera prend la tête 

Fredy Rajaonera succède à Stéphane Raveloson à la tête du Syndicat des industries de Madagascar (Sim).

Il entend poursuivre les efforts menés par son prédécesseur pour développer le tissu industriel malgache, malgré le contexte actuel.

Ses mots d’ordre sont donc expansion et modernisation.

« Expansion, pour les nouvelles adhésions à notre association et pour créer la richesse au sens de l’économiste Ricardo. Modernisation, dans le sens anglo-saxon up-to-date », confie-t-il.

Pages réalisées par #Tsinjo

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer