Jimmy Ranitratsilo : Jeune prêt à œuvrer pour l’Afrique
12 octobre 2023 - In & OutNo Comment   //   1788 Views   //   N°: 165

« Un jeune qui se rend compte qu’il a des devoirs envers l’Afrique, et qui peut bénéficier des opportunités que le continent offre : les bourses, les stages, le réseautage, le dialogue intergénérationnel et les offres d’emploi », voilà comment Jimmy Raniratsilo définit un panafricaniste, un profil qu’il incarne à merveille et introduit à Madagascar à travers la création de la Ligue des Panafricanistes cette année.

En effet, la charte de cette ligue prévoit large pour les jeunes qui s’identifient à cette idéologie. « Nous sommes en relation avec plusieurs organisations en Afrique. Nous organisons des activités comme le réseautage international, ce sont des séances de partage et de formation par vidéoconférence qui permettent aux jeunes malgaches d’apprendre à partir des expériences des jeunes leaders en Afrique, et vice versa. » Ainsi, les membres bénéficient aussi d’une éducation à l’éveil politique panafricaine et d’une formation en leadership. « Nous avons un projet de bibliothèque panafricaine, ce sont des livres sur des personnalités comme Nelson Mandela ou Paul Kagame, nous débattons sur les points forts et les failles de leur leadership, et ce, pour créer notre propre style de leadership. »

À force, les membres seront aussi prolifiques que le fondateur de la Ligue : cette même année, il est le lauréat du Young African Leaders Awards, et tout récemment, ses qualités de mentor ont été récompensées lors du concours panafricain de robotique, à l’issue duquel les étudiants de Robotiako (Madagascar) ont fini à la sixième place sur 44 participants. Il prépare une séance d’information pour les nouveaux membres, qui devrait avoir lieu plus tard cette année. « Si quelqu’un veut rejoindre la Ligue des Panafricanistes, le seul critère est qu’il doit être un jeune qui est prêt à œuvrer en Afrique, il faut avoir l’Afrique dans son cœur et être prêt à interagir avec des jeunes de tout le continent, et bien sûr, il faut vouloir développer son savoir-faire. »

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]