Mythik Rumble : le cross-over ultime
4 février 2016 - Add-on commentaires   //   1210 Views   //   N°: 73

Imaginez un jeu de baston où Naruto, le héros de manga japonais, affronte Darafify, le géant et boxeur malgache. Steeve Rabetrano a rendu possible ce regroupement de personnages (cross-over) ) grâce à « Mythik Rumble » qu’il a conçu en 2006. 

Tout gamer qui se respecte se rappelle de sa première console. La première que Steeve Shiro Rabetrano a tenue entre ses mains fut l’Atari (pionnière du jeu vidéo). Et depuis, il met un point d’honneur à tester toutes les consoles de jeux vidéo. « Celle qui m’a réellement marqué est sans aucun doute la Neo-Geo dont la première version sort en 1990 au Japon », confie-t-il des étoiles encore plein les yeux. 

A la fin des années 90, il quitte Madagascar pour la France puis pour les Etats-Unis où il espère entrer dans l’armée. Malheureusement, il rate le coche et décide de retourner à Paris où il revient à ses premières amours : le graphisme. Car petit déjà il aimait recréer des personnages de mangas tels que Sangoku et ses cheveux légendaires. 

En 2002, alors qu’il déteste le jeu Prince of Persia, il décide néanmoins de participer à un concours qui lui permet de gagner un chèque de 200 euros ainsi qu’un CD renfermant un jeu qui n’est autre que le Prince of Persia : Sand of time, qui sortira un an plus tard, et pour lequel il a dessiné les monstres « féminins ». Rien que ça ! En 2004, une rencontre va tout changer. En effet, il se retrouve nez à nez avec Ryo Takeishi, le père de Mugen (moteur de jeu pour les jeux de combat en 2D), dans une salle d’arcade du Châtelet. Ce dernier qu’il retrouvera quelques années plus tard au Tokyo Game Show en 2007 et qui lui offre un logiciel permettant de créer un Mugen. Et c’est là qu’on en arrive à Mythik Rumble qu’on peut qualifier de production malgache sous direction japonaise. Au niveau local, elle est entre les mains de Dago Production dirigée par Arnaud Lavoix. Mais ils se font aider de très près par Shunsuke Masabura, un expert dans les jeux de RPG et non moins beau-frère de Steeve.

Le scénario du jeu est très chaotique… et pour cause, il se base sur l’Apocalypse : « Le jeu peut heurter la sensibilité de certains, admet Steeve. À la base, l’idée était de créer un personnage qui soit un Anglais métis malgache, lequel a trouvé la porte des Enfers par laquelle les forces du mal se sont échappées ». Le vrai héro n’est donc pas le géant Darafify, ô combien célèbre, mais un certain Mandrava. À part ces deux-là, tous les personnages malgaches (dix-sept) sont des métis. Citons par exemple l’inspecteur Tocki qui est d’origine américaine. Véritable petit bijou pour les adeptes de rétrogaming, Mythik Rumble est aussi une bouffée d’air dans un monde rempli de HD. 

Mythik Rumble: 034 06 275 40

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer