Le piano de la plage
12 juillet 2017 - La mode Making Off commentaires   //   268 Views   //   N°: 90

 

 

Dedicated to C.T.

Les petites choses de Paris
Débardeur Mim
45 000 Ar

Jupe aztèque Mim
65 000 Ar

Escarpins Jennyfer
108 120 000 Ar

 

Dentelle Passion
Robe by Ikywi
160 000 Ar

Les petites choses de Paris
Escarpins Jennyfer
80 000 Ar

Dentelle Passion
Combi-short by Ikywi
250 000 Ar

Tewnty One
Chaussures G’Club
270 000 Ar

Shamrock
Robe
115 000 Ar

Shamrock
Top
115 000 Ar
Collier
58 000 Ar
Pantalon
120 000 Ar

Arabesque
Pull chauve souris Cashmere &U
385 000 Ar

Pantalon CO2
195 000 Ar

Arabesque
Pull chauve souris Cashmere &U
385 000 Ar

Pantalon slim JAD
295 000 Ar

Arabesque
Gilet Cashmere & U
375 000 Ar

Tennis Franck L
245 000 Ar

Twenty One
Tee-shirt MC H&F Moda
53 000 Ar

Tregging Shiny Design
85 000 Ar

Arabesque
Top white black mojito
50 000 Ar
Gilet Cashmere & U
375 000 Ar

Twenty One
Tregging Shiny Design
85 000 Ar
Chaussures G’ Urban
260 000 Ar

Twenty One
Robe imprimée Moda.H
78 000 Ar

Ceinture en dentelle noire
33 000 Ar

Carambole
Debardeur Volana
39 000 Ar

Pantalon Aro
88 000 Ar

Dernier caprice
Trikini à frange JEI
65 000 Ar

Twenty One
Chaussures G’Urban
260 000 Ar

Ensemble rouge et noir
38 000 Ar

Twenty One
Low boots en daim Fleur
280 000 Ar

Tewnty One
Teddy kaki Enzo&Lea 
135 000 Ar
Low boots en daim Fleur 
280 000 Ar

Haut en dentelle kaki 
75 000 Ar
Tregging 
85 000 Ar

Teddy kaki Papillone 
125 000 Ar
Chaussures G’Urban 
260 000 Ar

Maybelline New York

Mascara Push Up Angel Very Black
Rouge à lèvres Color Sensational 932 Clay Crush
Fond de teint Fit Me 250 Sun Beige

 

 

Photographe : Nanouh Rahajason
Prise de vue : Skate Park Ankadifotsy
Modèles : Karen, Farah & Mirana
Make-up : Maybeline New York
Maquilleur : Aina Matisse

Le vieux piano d’la plage ne joue qu’en fa qu’en fatigué
Le vieux piano d’la plage possède un la qui n’est pas gai
Un si cassé qui se désole
Un mi fané qui le console
Un do brûlé par le grand soleil du mois de juillet
Mais quand il joue pour moi les airs anciens que je préfère

Un frisson d’autrefois
M’emporte alors dans l’atmosphère
D’un grand bonheur dans une petite chambre
Mon joli cœur du mois de septembre
Je pense encore encore à toi
Do mi si la

Le vieux piano d’la plage ne joue qu’en sol en solitude
Le vieux piano d’la plage a des clients dont l’habitude
Est de danser sam’di dimanche
Les autres jours seul sur les planches
Devant la mer qui se souvient il rêve sans fin…

C’est alors que je sors tout courbatu
De ma cachette
Et que soudain dehors tremblant, ému,
D’vant lui j’ m’arrête
Et c’est inouï tout c’que j’retrouve
Comme cette musique jolie m’éprouve
Me fait du mal me fait du bien
Je n’en sais trop rien

Adieu, adieu piano tu sais combien peuvent être cruelles
Ces notes que tu joues faux mais dans mon cœur ouvrant ses ailes
S’éveille alors la douce rengaine
D’mon heureux sort ou de mes peines
Lorsque tu tapes, tapes, toute la s’maine 

Mais le samedi
Quand les jeunesses débarquent
Tu sais alors brigand d’la plage
Que ton souv’nir les marque
Et qu’un beau soir passé l’bel âge
Un autre que moi devant la piste s’arrêt’ra là et sera triste
En écoutant le cœur battant
L’air de ses vingt ans

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer