Gasylou se tape le questionnaire Pivot
3 avril 2019 - Couv by commentaires   //   224 Views   //   N°: 111

L’artiste peintre Sylviane Loubradou Ratovonarivo dit Gasylou répond du tac au tac au cultissime autant qu’apostrophissime questionnaire de Bernard Pivot. Dix questions pour aller au fond des choses, sans en avoir l’air…

Votre mot préféré ?
Trilogie. Toujours voir et appréhender les choses et les situations sous trois angles : ma vision, celle des autres et une vision globale.

Le mot que vous détestez ?
Supérieur. Les choses, les personnes, les situations sont justes différentes, incomparables, singulières, uniques, dotées de leurs propres existences ou inexistences…

Votre drogue favorite ?
Peindre. Un moment d’évasion, de concentration, d’introspection, je suis dans ma bulle et je me ressource.

Le son, le bruit que vous aimez ?
Le silence immédiatement après une séance de chahut, comme lorsqu’on ferme la porte sur une rue trop bruyante…

Le son, le bruit que vous détestez ?
Les sirènes urbaines, trop souvent alertes de catastrophes !

Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?
Espèce d’abruti(e) ! L’abruti(e) est lent(e), gauche, navrant(e), et doté d’une grande capacité d’inertie…

Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?
Personne ! C’est tellement… antinomique.

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?
Travailler auprès d’enfants malades.

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarnée ?
Un dragon ! Voler, voltiger, faire peur, faire rêver, cracher du feu, rouler des gros yeux, alimenter l’imagination et les mythes pendant des générations …

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
Allez, en route pour de nouvelles aventures !

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer