Véronique de Mazotoa by Zoe (Tana)
18 mai 2023 // Gastronomie // 84 vues // Nc : 160

Situé à Isoraka, Mazotoa by Zoe est la nouvelle adresse pour déguster une cuisine française façon bistronomique. Des plats préparés avec soin par Véronique.

Depuis 2007, Véronique est passé par tous les échelons en cuisine. Elle débute par un stage de quelques mois au Carlton à Anosy pour se familiariser avec le milieu sous la houlette de Chef Elise à l’époque. « Je dirais qu’elle est mon mentor. Elle n’a pas hésité à me dévoiler tous les petits secrets en cuisine. C’est grâce à elle que je suis là aujourd’hui. » Au bout de six mois de stage, elle est recrutée en tant que cuisinière et monte en grade, demi chef et chef de partie. Après neuf ans, elle quitte les cuisines du Carlton pour s’installer au Canela à Antsahavola où elle y reste pendant cinq ans et fait ensuite partie des cuisines du restaurant La Compagnie des Voyageurs à Ivandry. Depuis décembre 2022, elle gère de main de maître les fourneaux de Mazoto by Zoe. « Ici, on me surnomme la reine des entrées. J’aime particulièrement travailler les plats froids même si je peux gérer les plats chauds et la pâtisserie. J’aime les légumes, leurs couleurs, leurs goûts, je passe du temps à penser au visuel… Pour mes inspirations, je fais des recherches sur internet et je regarde beaucoup les émissions culinaires. »

Présentez-nous votre style ?
Un style simple basé sur une cuisine de tradition loin des nouveaux codes culinaires. Des produits simples, sans prétention, sans nom à rallonge, sans décoration. Une assiette simple, une cuisine de saveurs, une cuisine de grand-mère, une cuisine familiale du dimanche.

Quels sont vos produits de prédilection ?
Les produits du terroir français sous le label AOC (Appellation d’Origine Contrôlée)  et AOP (Appellation d’Origine Protégée) et de qualité.

Quels sont les ingrédients récurrents dans vos plats ?
Le beurre et la crème fraiche. Et bien sûr, l’amour de la cuisine, la passion, les essentiels de ce métier.

Le plat qui vous rend coucou ?
Un bon hachis Parmentier servie avec une bonne salade verte et un verre de vin rouge.

Votre boisson préférée ?
J’en ai plutôt deux ! L’eau gazeuse et le vin rouge qu’on consomme avec modération.

À quelle fréquence modifiez-vous votre carte ?
Nous changeons la carte suivant les produits de saison mais nous ajoutons souvent des suggestions.

Comment vous y prenez-vous pour créer un plat ?
Toutes les créations me viennent par flash la nuit !

Quelle est votre actualité ?
Le lancement d’une carte pâtisserie revisitée. Et notre brunch tous les dimanches de 9 ha 16h.

Propositions gourmandes par Véronique de Mazotoa By Zoe

Burger Mazotoa
Brochettes de camarons sauce citronnée
Blanquette de veau et pâtes fraîches maison
Trilogie de mousses aux chocolats

Recettes du mois

Filet de kangourou façon Rossini
Ecrasé de patate douce au cumin et noisette  Compotée de fruits rouges et de piment d’Espelette AOP

Ingrédients

Un filet de 120 grammes de kangourou
Une tranche de foies gras de préférence fait maison
Des fruits rouges (framboises, fraises, groseilles, mûres)
Patate douces 
Cumin 

Beurre
Noisette
Cognac
Sel 
Poivre
Piment  d’Espelette
Concassé de noisette

Mode de préparation

Mettre la patate douce dans une casserole sans l’éplucher. Démarrer la cuisson à froid et mettre du gros sel. Pendant ce temps, mettre une noisette de beure dans une poêle bien chaude et y mettre les fruits rouges avec un peu de miel. Une fois cuit, préparer un bol bien glacé et mixer les fruits.
Ensuite, les passer au chinois afin d’ôter les pépins et réserver au frais. Une fois la patate douce cuite, l’écraser a la main mais ne surtout pas utiliser un appareil électrique sinon la purée sera collante. Rajouter du beurre, du sel et du piment d’Espelette et maintenir au chaud au four.
Chauffer une poêle, jeter une noisette de beurre, de l’ail écrasé, du thym, du romarin et mettre le filet de kangourou. Le faire saisir à feu vif et verser le cognac flambé. (Il est préférable de le manger saignant afin d’optimiser toutes les saveurs) Pour le dressage, prendre une assiette, y monter la purée à l’aide d’un cercle, parsemer des noisettes sur le dessus.
Sur un côté de l’assiette, disposer le filet de zébu et y déposer la tranche de foies gras.
Prendre une cuillère et disposer dans l’assiette le coulis de fruit bien  froid pour obtenir un résultat chaud/froid. Servir de suite.

Propos recueillis par Aina Zo Raberanto

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La 5e édition de la résidence Regards  Croisés à Diego Suarez

Lire

15 juillet 2024

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez s’est déroulée du 24 juin au 06 juillet organisée par l’Alliance Française d’Antsiranana...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir