Maminiaina Rasoamanana
18 mai 2021 - Couv by Cultures commentaires   //   465 Views   //   N°: 136

Native du Grand Sud
Un tableau qui montre la beauté des femmes du Sud parées de bijoux en argent orné de pierres précieuses et bois précieux. Un biais pour montrer la richesse de nos ressources naturelles et notre identité culturelle (Huile sur toile en « Soga » encadrée 80 x 100).

« Mes œuvres sont considérablement inspirées par la musique, la culture et la nature. » À la fois peintre et photographe, Maminiaina Rasoamanana a présenté sa première exposition au mois de février dernier intitulée « Miharih’Art » à la Maison d’art à Antaninandro. Une dizaine de toiles représentées par différentes techniques telles que le collage, la sculpture, le pouring réalisées sur différents supports. « Je me laisse emporter par la créativité en utilisant plusieurs médiums et surtout le recyclage qui est un aspect important de ma personnalité artistique : les vieilles pièces d’argent, les sacs de jute, les chutes de bois précieux, les cartons… Le but étant de contribuer à la conscientisation de l’humain à la valeur de la biodiversité. » Autodidacte, il baigne dans le domaine artistique depuis les années 2000 et devient également photographe. Il choisit un tirage exclusivement en noir et blanc pour aller à l’essentiel. Il ne se limite à aucun style particulier mais capture des scènes qui le touchent peu importe les sujets. En ce moment, il prépare sa prochaine exposition photographique prévue au mois de juillet.

Amboditandroha
Un endroit qui a du charme, village de pêcheurs bordant le canal des Pangalanes. Une petite escale obligatoire au décor dépaysant (2019).

Ingahy Ndriana
Ce tableau représente un personnage qui a réussi financièrement. C’est le Richard dans la société malgache, un personnage généreux et respecté : « Mamy hoditra » (Sculpture sur toile, collage de billet d’argent et bombe spray 50 x 50).

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer