Cheffe Véronique Noromanana de l’Oxygen 02 (Tana)
24 avril 2024 // Gastronomie // 85 vues // Nc : 171

Situe à Antanimena, l’Oxygen O2 est un restaurant lounge bar réputé pour son ambiance chaleureuse et sa spécialité : les tapas.  Aux commandes des fourneaux, on retrouve la cheffe Véronique Noromanana.

Pour Noromanana Marie Véronique, connue de tous par Mama Sandy, tout a commencé en 2007 lorsqu’elle a effectué un stage au Carlton.
Après cette première expérience, elle a rapidement gravi les échelons, prouvant ses compétences et sa capacité à évoluer.
« Pendant six mois, j’ai été cuisinière, puis j’ai travaillé comme chef de partie pendant environ neuf ans ». Après le Carlton, elle a travaillé dans plusieurs restaurants renommés comme Le Canela à Antsahavola, La Compagnie des Voyageurs à Ivandry, Mazotoa by Zoe à Isoraka, et rejoint l’équipe de l’Oxygen en juin 2023.
« En arrivant à O2, j’ai dû m’adapter parce que la cuisine n’était pas de style international, mais plutôt axée sur les tapas. Malgré cela, j’ai ajouté mes propres créations, comme le Tournedos ».

Présentez-nous votre style ?
Nous sommes reconnus pour nos tapas.

Quels sont vos produits et ingrédients de prédilection ?
Les legumes, je suis assez exigeante quant à leur qualité et leur choix.

À quelle fréquence modifiez-vous votre carte ?
Normalement, nous changeons notre carte tous les cinq à six mois. Actuellement, nous nous en tenons à la carte de février, mais nous travaillons sur des modifications et des validations. J'ai tout de même réussi à introduire mes créations d'entrées en attendant.

Le ou la chef.fe qui vous inspire ?
La grande Cheffe Elise est une source d'inspiration pour moi. Tout ce que j'ai appris au cours de ma carrière, je le dois en grande partie à elle.

Comment créez-vous un plat ?
Nous avons des fournisseurs pour les produits, donc je n'ai pas besoin d'aller au marché. Cependant, je suis très attentive à la qualité des produits. Si un fournisseur ne trouve pas un produit que j'ai commandé, je vais moi-même au marché. En ce qui concerne mes entrées, je les étudie bien avant de les proposer aux patrons pour validation.

Votre péché mignon ?
Je n'y ai jamais vraiment pensé pour être honnête (rires).

L'aliment que vous n'aimez pas manger ou cuisiner ?
Je ne suis pas très fan des aubergines, mais je sais comment les cuisiner pour les rendre appétissantes pour les gens.

La cuisine en trois mots ?
Passion, amour et création.

Aller au restaurant ou cuisiner à la maison ?
Quand je vais au restaurant, c'est principalement pour inspecter (rires) et goûter les plats. Cependant, rien ne vaut un plat que je cuisine moi-même à la maison.

Quelle est votre actualité ?
Pour le moment, il n'y a pas grand-chose à signaler en termes d'actualité.

Propositions gourmandes par Cheffe Véronique Noromanana de l’Oxygen 02

Filet de poisson mariné au citron
Mille-feuille de la mer
Côtelette de bœuf
Profiteroles

Recettes du mois

Tournedos aux champignons, sauce poivre vert
Ingrédients
Filet de zébu
Thym
Sel
Poivre
Champignons
Jardinière de légumes(carotte, courgette, chou-fleur, brocoli)

Mode de préparation

Le tournedos aux champignons sauce poivre vert est servi saignant à point. Assaisonner le filet de zébu avec sel, poivre et thym. Faire cuire dans une poêle chaude quelques minutes de chaque côté. Dans une autre poêle, faire revenir les champignons avec de l’huile d’olive jusqu’à dorure, puis ajouter la sauce poivre vert et laisser mijoter. Préparer les légumes à la vapeur ou dans une poêle avec de l’huile d’olive. Servir le tournedos avec la sauce et les champignons, accompagné des légumes.

Propos recueillis par Cédric Ramandiamanana

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La 5e édition de la résidence Regards  Croisés à Diego Suarez

Lire

15 juillet 2024

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez s’est déroulée du 24 juin au 06 juillet organisée par l’Alliance Française d’Antsiranana...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir