Mofo Akondro Benoit : Avoir la banane !
24 mai 2024 // Gastronomie // 81 vues // Nc : 172

Avis aux amateurs de street food ! Depuis un an déjà, le « Mofo Akondro Benoit » situé à Ambohibao est devenu un lieu incontournable, attirant un grand nombre de clients plaisant grâce à ses délicieux beignets de banane. Ouvert du lundi au samedi de 6h à 19h30, Benoit et son équipe sont déterminés à satisfaire leur clientèle sans limite...

Ce qui distingue le « mofo akondro » de Benoit des autres, c’est sa diversité de prix qui s’adresse à tout le monde, sans exception. Les prix des beignets de banane varient de 200 à 1000 ariary, offrant ainsi une option abordable à chacun. D’ailleurs, la qualité des beignets est une priorité pour Benoit. « Ce n’est pas avec n’importe quelle banane qu’on fait les mofo akondro. Les bananes que nous achetons sont de bonne qualité, fournies par un seul et unique fournisseur » explique-t-il. La gestion de l’huile est également cruciale pour la couleur, le croustillant et le goût des beignets. « Nous veillons à changer l’huile trois fois par jour afin de maintenir la fraîcheur et la qualité des produits ». De plus, il accorde une grande importance à l’hygiène pour s’assurer que ses clients ne tombent pas malades.

Pour Benoit, la difficulté dans son métier réside dans la saveur des « mofo akondro ». Il estime qu’il ne suffit pas de les cuisiner mais il faut aussi les goûter car la saveur des bananes peut varier. De surcroît, il nous confie que la passion pour la préparation des beignets de banane a été transmise de génération en génération, ce qui symbolise le savoir-faire et la passion culinaire.

En plus des « mofo akondro », le stand propose également des « mofo voatavo » (beignet de citrouille), élargissant ainsi le choix pour les clients. Bien que Benoit n’ait pas encore l’intention d’ajouter d’autres produits à son menu, son objectif ambitieux est d’étendre la présence de ses « mofo akondro » dans toute la ville d’Antananarivo cette année. Il explique : « Ce n’est pas aux habitants d’Andoharanofotsy ou de Mahazo de venir jusqu’ici, à Ambohibao, juste pour nos mofo akondro ! C’est à nous d’aller à leur rencontre partout dans la capitale ». Alors, venez découvrir les délices des « mofo akondro » de Benoit et laissez-vous emporter pas leurs saveurs uniques qui donnent la banane !

Propos recueillis par  Cédric Ramandiamanana
Contact Mofo Akondro : +261 34 08 355 63

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir