Luciah Rahasinarinivo d'Aqua Rhum (Majunga)
17 septembre 2023 // Gastronomie // 105 vues // Nc : 164

Situé en plein centre-ville de Majunga, l’Aqua Rhum est reconnu pour ses rhums, mais aussi pour leurs spécialités culinaires : les pizzas et les plats à base de fruits de mer. Petite présentation par Luciah Rahasinarinivo, la gérante des lieux.

« Avec mon mari, nous avons repris l’Aqua Rhum, il y a six ans. Comme son nom l’indique, l’Aqua Rhum est spécialisé dans les rhums arrangés réalisés à partir de fruits de saison ou des épices comme la mangue, la banane, la fraise, le litchi ou le gingembre. Nous utilisons le rhum blanc, et nous laissons macérer nos rhums pendant une année. » Ouvert à partir de 6h 30, l’Aqua Rhum est aussi l’endroit idéal pour prendre le petit-déjeuner sur la terrasse et profiter du soleil. A midi ou au dîner, il y a le choix entre les pizzas, une de leurs spécialités ainsi que les plats de poissons ou de fruits de mer et les saveurs locales.
« Nous proposons des tripes, la langue de zébu ou encore le ravitoto. Tous les plats sont réalisés avec des produits frais. »

Présentez-nous votre style ?
Une cuisine du monde : européenne et malagasy.

Quels sont vos produits de prédilection ?
Les fruits de mer et la viande.

Quels sont les ingrédients récurrents dans vos plats ?
Nous utilisons épices surtout pour les plats indiens, mais aussi les légumes.

Le plat qui vous rend coucou ?
Sans hésiter, la langue de zébu !

Votre boisson préférée ?
Le Mojito, mais sans alcool !

A quelle fréquence modifiez-vous votre carte ?
Une fois par an. Nous venons d’ailleurs de renouveler notre carte.

Comment vous y prenez vous pour créer un plat ?
Même si je ne suis pas spécialisée en cuisine, je partage mes idées avec le chef. Je m’inspire de ce que je trouve sur internet. Par contre, il faut que les ingrédients soient disponibles sur le marché local.

Quelle est votre actualité ?
A part la nouvelle carte, nous organisons une soirée musicale, une fois par mois, généralement, le vendredi soir.

Propositions gourmandes par Luciah RAhasinarinivo d'Aqua Rhum (Majunga)

Pizza Aqua Rhum
Bœuf mijoté aux légumes
File de mérou grillé
Mousse au chocolat

Recettes du mois

Le Tiramisu

Ingrédients

500 g de crème fraîche
Boudoir
Une tasse de café coulé ou expresso

7 œufs
150 g de sucre blanc
Mascarpone
Poudre de cacao

Mode de préparation

Dans un grand bol, mettre les jaunes d’œufs avec le sucre blanc et bien mélangé. Dans un autre bol, mixer la crème fraîche. Monter les blancs d’œuf en neige. Mélangé le mascarpone avec les jaunes d’œufs, ensuite le blanc en neige. Prenez un récipient pour le dressage : dans le fond, déposer un peu de préparation de l'étape précédente, ensuite un boudoir préalablement trempé dans du café, ensuite la crème, un autre boudoir et remplir le récipient. Couvrir et mettre au frigo pendant 6 h avant de servir. N'oubliez pas de saupoudrer le tout avec de la poudre de cacao.

Propos recueillis par Aina Zo Raberanto

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir