En ville avec Doc Metaly
30 mai 2023 // Downtown // 87 vues // Nc : 160

Spécialiste en Stratégie sociale, Doc Metaly est également un passionné de rock, de voyages et de découvertes. Installé à Tuléar, dans le sud de Mada, il nous livre les bons plans de cette ville qui ne dort jamais.

Votre resto favori ?
Le Jardin ici à Tuléar. C’est un resto italien avec un cadre magnifique et des plats savoureux.

Votre plat favori ?
Je cuisine beaucoup les plats malagasy comme le Romazava, un bouillon traditionnel à base de viande de zébu et de brèdes. Moi, je rajoute beaucoup de gingembre pour le goût et c’est également excellent pour la gorge !

Votre boisson fétiche ?
Comme je ne supporte pas de la bière, je prépare ou je commande souvent du rhum arrangé au gingembre-cola. Mais bien sûr, avec modération.

Vos hobbies ?
Conduire ma moto et rouler sans direction. J’adore cette sensation de liberté, de découverte, les beaux paysages. Sinon, j’aime prendre des photos quand je suis en brousse.

Les endroits pour faire du shopping ?
Je collectionne des sacs et lunettes de soleil ! Je passe mon temps dans les magasins des lunettes ou dans les marchés de friperie. Je peux y dénicher des petites merveilles !

Les meilleurs plans pour débuter ou terminer une soirée ?
Sans hésiter, au Vakok’ArtsTrano.  Vous me trouverez là-bas tous les jeudis. Je croise souvent des amis, on discute des sujets culturels tout en sirotant le Ombilahy ou 303.

Un endroit pour s’évader ?
Je vais à Bakuba Lodge à Ankilibe pour son architecture et la plage est juste à côté. Quand j’ai besoin de réfléchir, de méditer, je vais là-bas !

Les bons plans pour les vacances ?
J’adore le sable blanc d’Itampolo, j’y reviendrais sûrement cette année.

L’événement culturel qui vous a marqué ?
Le concert de Gasikara Maintsovolo avec un groupe de Punk Rock Suisse « Patent Oschner » et « Olombelo Ricky » au Stade d’Ampasambazaha Fianarantsoa en 1992. Ça date mais c’est un bon souvenir !

Votre actualité ?
Nous avions organisé le concert Rock Sudiste qui s’est déroulé au mois d’avril et qui a pour but de redynamiser le Rock dans le plateau Sud de Madagascar. Sinon avec mon groupe Mendovare, nous sommes en train d’enregistrer un EP qui s’intitule Fusion Blues Independant ou bien  F.B.I.

Propos recueillis par Aina Zo Raberanto

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir