Teach For Madagascar : Engagement continu !
2 mai 2024 // Que sont-ils devenus ? // 109 vues // Nc : 172

En 2016, Teach For Madagascar (TFM) a été présentée dans le no comment® magazine comme une association de bénévoles dévoués à l’éducation. Depuis 2021, elle a officiellement obtenu le statut d’ONG en signant une convention avec le Ministère de l’Education. Sous le slogan « Education pour le changement », Teach For Madagascar a mené de nombreuses actions qui ont contribué à faire d’elle un acteur majeur de l’éducation à Madagascar. Rencontre avec l’équipe.

Quels ont été vos projets depuis 2016 ?
Nous avons lancé plusieurs initiatives pour renforcer notre impact dans le domaine de l’éducation. De 2015 à 2022, un de nos programmes était Let’s Teach.
Il impliquait le recrutement et la formation de volontaires, connus sous le nom de « Zoky » (aînés), pour soutenir les élèves des écoles publiques. Ces Zoky enseignaient une gamme de sujets, comme l’éducation civique, le genre et les médias, l’anglais, la pensée critique, l’environnement, et ils fournissaient également un soutien en tutorat après l’école. Nous avons également mis en place un programme d’alphabétisation pour les enfants non scolarisés dans le cadre du projet « Santatra ». Toutefois, à partir de 2023, nous avons recentré nos efforts sur deux projets principaux : Let’s Read et Let’s Connect, visant à améliorer l’éducation dans les écoles rurales sur une période de cinq ans.

Let’s Read pour encourager la lecture…
Lancé en 2019, Let’s Read encourage la passion de la lecture chez les enfants malgaches, surtout dans les écoles rurales où l’accès aux livres est limité. Ce projet comprend Diary Nofy, une série de livres d’histoires publiés en malgache, français et anglais. Ces livres ont été soigneusement sélectionnés à partir d’un concours d’écriture national, avec onze histoires choisies pour leur pertinence culturelle et éducative. Avec plus de 50 000 exemplaires imprimés et distribués dans les EPP (Ecole primaire publique), les écoles pour enfants aveugles, les associations pour enfants et les orphelinats à travers Madagascar depuis 2021, cette initiative inclut des versions audios et en braille. Pour maximiser l’impact de Let’s Read, TFM collabore étroitement avec des associations locales, des entreprises, des acteurs communautaires, ainsi que les services du ministère de l’éducation dans les 23 régions du pays. L’ONG mène une campagne nationale de lecture pour créer une culture de la lecture chez les enfants malgaches. Les ambassadeurs de Let’s Read et la mascotte KOKO font partie des initiatives visant à rendre l’apprentissage de la lecture attrayant et amusant.

Qu’en est-il de Let’s Connect ?
Il vise à améliorer les compétences d’apprentissage des élèves, en se concentrant spécifiquement sur le renforcement des compétences des enseignants FRAM dans les zones rurales. Pour cela, le programme TALY Corps a été mis en place. Ce dernier offre une formation de trois mois aux enseignants, en mettant l’accent sur les techniques pédagogiques et la création d’un environnement d’apprentissage interactif. TALY Corps recrute et forme chaque année deux cohortes d’étudiants universitaires diplômés. Donc, les volontaires sont déployés pour un service de trois mois dans les écoles rurales, où ils apportent un soutien pédagogique et contribuent à renforcer les capacités des enseignants locaux. Depuis son lancement en avril 2021 jusqu’en mars 2024, le programme a déployé 30 volontaires sur trois cohortes, dont 55% de femmes. À partir de la quatrième cohorte, Let’s Connect a touché près de 13.000 élèves et 142 enseignants FRAM dans 42 EPP situées dans les régions Androy, Haute Matsiatra, Atsimo Andrefana, Vatovavy, Boeny, Vakinankaratra et Alaotra Mangoro.

D’autres projets ?
TFM maintient son engagement à améliorer son efficacité et à étendre sa mission de cinq ans dans les écoles rurales avec Let’s Read et Let’s Connect. D’ailleurs, nous continuons à offrir des opportunités aux parties prenantes locales et aux passionnés d’éducation pour participer au mouvement « Education pour le changement ». En addition, nous avons récemment collaboré avec MVola Madagascar pour la sortie d’un cahier d’activités de 20 pages visant à promouvoir l’éducation financière auprès des enfants et des jeunes, en particulier dans les communautés rurales de Madagascar. Cette initiative est le fruit de notre participation à la Global Money Week 2024, une campagne mondiale annuelle qui sensibilise les jeunes à l’importance de l’éducation financière et les encourage à développer les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires pour prendre des décisions financières éclairées.

Propos recueillis par Cédric Ramandiamanana
Photos : Teach for Madagascar

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir