Siew Teng se tape le questionnaire Pivot
17 septembre 2021 - Couv by commentaires   //   327 Views   //   N°: 140

L’artiste peintre Siew teng répond du tac au tac au fameux questionnaire de Bernard Pivot. dix questions pour aller au fond des choses, pas plus !

Votre mot préféré ?
Pouvoir. Je me suis rendue compte depuis quelques temps du pouvoir que j’ai sur moi-même. Quand on veut, on peut.

Le mot que vous détestez ?
« Mais » car ça précède toujours des excuses pour masquer la paresse.

Votre drogue favorite ?
La musique, je ne peux pas vivre sans.

Le son, le bruit que vous aimez ?
J’adore le son de la pluie, ça m’apaise c’est comme si le chaos extérieur ne peut m’atteindre.

Le son, le bruit que vous détestez ?
Le bruit du vent. Ça me fait penser à une personne qui joue mal de la flûte ou au bruit dans les films d’horreur.

Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?
Punaise, je peux le dire partout et n’importe quand à n’importe qui !

Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de la banque ?
Honnêtement l’un ou l’autre c’est la même chose. Mais pour arrêter les polémiques pourquoi pas les deux ou aucun.

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?
Être guide touristique me paraît triste car je m’attache très vite aux gens, aux émotions, aux endroits.

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarnée ?
Être un corbeau du Sud me conviendrai bien, vivre dans le désert avec mes semblables et planer au-dessus des rochers. J’arrive à ressentir la liberté quand je les regarde.

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
J’aimerai l’entendre dire que j’ai accomplis ma quête personnelle et qu’il est temps de vivre une nouvelle expérience un peu moins violent.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer