En ville avec Matthieu Andriaharinisa
31 janvier 2024 // Downtown // 110 vues // Nc : 168

Champion du Saint-Germain Cocktail Competition en octobre 2023, Matthieu Andriaharinisa fait sensation avec son mélange « Ravinahitra ». La création du bartender l’a placé parmi les meilleurs, à seulement un an et demi dans le métier. Il n’est pas que faiseur de cocktail ou membre de l’équipe K-Mec Bartender, c’est aussi un adepte des sorties chill au cœur de la ville qu’il nous livre sans modération.

Votre resto favori ?
BADASS à Andranobevava ! J’aime leur nourriture, c’est très généreux, et j’adore les grillades, et la façon dont ils les font.

Votre plat préféré ?
La pizza, et pour le plat malgache, je dirais que mon préféré est le henomby ritra. (viande de zébu mijotée)

Une boisson fétiche ?
Un cocktail à La Teinturerie à Ampasanimalo : le Litchi sour. J’apprécie l’originalité et le goût : le taux de sucre est très équilibré, de même que l’acidité et le taux d’alcool. Mais bien sûr, à consommer avec modération.

Votre passe-temps favori ?
J’aime écouter de la musique, jouer aux jeux vidéo, et regarder la télé surtout les documentaires.

Où faire du shopping ?
Je ne fais pas vraiment trop de shopping. Je traîne seulement, et je regarde dans les friperies. Je vais à Analakely, Mahamasina, ou parfois Behoririka, quand il y a un truc qui me plaît, je l’achète. Je ne sors pas tellement pour faire exclusivement du shopping, mais c’est en marchant et en voyant une pièce que je l’achète.

Un endroit pour s’évader ?
J’aime beaucoup rester à La Teinturerie, pour me détendre. C’est un endroit calme, et avec toutes ces œuvres d’art, je me sens vraiment à l’aise là-bas. Hors de Tana, je peux aller partout, en plein air, pour chiller et boire, c’est ok !

Les bons plans vacances ?
Sainte-Marie ! C’est mon préféré. Je suis allé à Tamatave, Diégo, Majunga, Fianarantsoa, mais Sainte-Marie reste mon préféré. C’est le paradis sur terre !

Votre actualité ?
J’aimerais bien avoir mon propre truc : un resto, un lounge bar peut-être, dans le futur, ça dépend de quand, et de l’argent. Pour l’instant, je continue mes études à Avilla School, et je jongle avec le travail. Cette année, je vais me focaliser sur mon diplôme, parce que je suis en début de troisième année, et après cela, je me mettrai au grand projet.

Propos recueillis par Rova Andriantsileferintsoa

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir