Chef Toky, Chef Toavina et Chef Joachin : Les mains à la pâte
20 avril 2024 // In & Out // 234 vues // Nc : 171

Du tolon’omby sur Paris, et avec de la farine ! Du jamais vu, et du jamais goûté. Cette toute première participation à la Coupe du Monde de la Boulangerie a valu à l’équipe nationale malgache d’être élue coup de cœur. La chance du débutant ? Peut-être, car si notre équipe a terminé à la dixième place sur douze participants, l’expérience, elle, est acquise. Cela se passe à Paris dans le froid d’un 21 janvier 2024, Chef Toky, Chef Toavina et Chef Joachin s’impatientent en attendant les pièces qui serviront de cornes de zébus pour la pièce artistique, une des trois épreuves au concours, à part l’épreuve des pains et baguette, et la viennoiserie sucrée. Et là, mauvaise surprise : une seule corne arrive, l’autre a disparu. « On a mis du temps pour obtenir les visas, nous sommes partis la nuit, et nous sommes arrivés le jour même du concours. Alors qu’il fallait au moins deux semaines de préparation : on n’a pas l’habitude de ces ustensiles haut de gamme, de travailler à température en dessous de zéro, avec de la farine différente de celle à Madagascar. Nous n’avions même pas de véhicules spéciaux pour transporter les matériaux et les installer. » Pourtant, cela fait deux ans qu’ils se sont préparés pour ce jour. L’équipe s’est constituée après le concours national de boulangerie à Madagascar en 2022, dont le chef Toavina qui a remporté le premier prix dans la catégorie boulangerie, les autres membres viennent aussi du Havila School. En voulant organiser un concours régional dans l’océan Indien, ils ont pris contact avec le Chef Christian Vabret, meilleur ouvrier de France et fondateur de la Coupe du Monde. L’équipe malgache avait donc ce qu’il faut pour participer. Les trois chefs faisaient de leur mieux malgré les contraintes logistiques. « On a l’habitude de travailler à la main, par habitude mais aussi faute de moyens. Justement le concours s’agissait de boulangerie artisanale, il n’y avait pas beaucoup de machines. En plus, nous sommes les plus jeunes, c’est un avantage pour participer encore. » De l’optimisme en dessert donc, même si c’est la France qui a remporté cette édition sur le thème des événements sportifs. « Avec nos produits malgaches, on a attiré des chefs, des organisateurs, des entrepreneurs. Là on a deux ans pour mieux se préparer, et on attend l’invitation pour la prochaine coupe d’Afrique. »

Propos recueillis par  Mpihary Razafindrabezandrina
Facebook : Havila School
Contact : +261 34 04 994 67

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir