Mahefa Reboza : Du minimaliste à l’international
16 novembre 2023 // In & Out // 25 vues // Nc : 166

À deux ans d’existence, le cabinet Mahefa Reboza Architecture and Workshop, dirigé par Mahefa Reboza, remporte le prestigieux prix d’Africa and Arabia Property Award dans la catégorie « Single Residence. » Avec une attention particulière aux détails, le cabinet d’architecture de neuf experts différents s’est démarqué en septembre dernier sur les 200 pays du secteur, par son projet de pied-à-terre à Nosy Faly près de Nosy Be. « Le projet sélectionné est une « petite » résidence avec un living-room, un bureau, et quatre chambres indépendantes, qu’on a créé à Nosy Faly » explique Mahefa Reboza. Présent dans l’Île depuis août 2021, le cabinet part d’idées minimalistes et contemporaines pour créer. L’architecte, après des études en Algérie, un an professionnel à Dakar, et six ans en Afrique du Sud, a décidé de revenir pour s’occuper de sa société à Madagascar.

Les ambitions de Mahefa Reboza Architecture and Workshop bravent les défis du milieu. « Notre vision est d’avoir une empreinte sur l’océan Indien dans les 10 ans à venir. Recevoir le prix a été une reconnaissance que la méthode marche ». Parti d’une pré-sélection internationale, le projet de résidence a connu un vrai tremplin après son prix, et pour la boîte qui prévoit des projets d’autant plus ambitieux. « Nous sommes en train de travailler sur un site sur lequel on voit toute la ville d’Antananarivo, de Ivato à Iavoloha. Mais c’est une énorme responsabilité de créer un projet qui est visible de toute la ville, et qui voit toute la ville. » L’expert espère retrouver des concours d’architecture au niveau national, mais le défi reste dans l’idée de se faire connaître et d’éclairer sur la valeur de la profession. Le cabinet est en lice pour créer une structure exclusivement dédiée au design intérieur, projet que Mahefa Reboza renforce par ses aspirations pour l’architecture au pays. « La qualité exige un professionnalisme, et créé de la valeur, pour fonder un patrimoine aux générations futures. » Dans les multiples défis que subit l’architecture à Madagascar, l’architecte renforce que miser sur la qualité est de tout un intérêt.

Propos recueillis par   Rova Andriantsileferintsoa

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La 5e édition de la résidence Regards  Croisés à Diego Suarez

Lire

15 juillet 2024

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez s’est déroulée du 24 juin au 06 juillet organisée par l’Alliance Française d’Antsiranana...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir