Les conseils de Dr Lolona Ramanantsoa : Restez zen, respirez !
16 septembre 2023 // Beauté & Bien être // 104 vues // Nc : 164

Nous avons tous déjà, et à maintes reprises, respiré profondément sans forcer- le gros soupir- dans diverses situations pour apaiser des tensions, retrouver le calme ou se donner du courage. En cas de stress, la respiration devient alors superficielle. Respirer lentement permet de stimuler le système nerveux parasympathique pour retrouver calme et détente. Heureusement, il existe plusieurs techniques de respiration pour la contrôler. En respectant un certain rythme, on peut gérer différentes situations.

Pour rester zen et lutter contre le stress, la respiration carrée est celle qui convient le mieux. Elle est également connue sous le nom de respiration en boîte, inspirée justement d’une boîte en carré : chaque cycle respiratoire comporte quatre parties à temps égal. Elle aide à réduire le stress et à améliorer l’humeur. Elle aide également à lutter contre l’insomnie lorsqu’elle est pratiquée au coucher. Elle permet aussi de gérer la douleur.
Commencez par trouver une position confortable, assise ou debout bien en équilibre. L’essentiel est de maintenir le dos droit. La première étape consiste à inspirer par le nez en comptant mentalement jusqu’à quatre. Puis, retenez votre souffle sur quatre temps avant d’expirer par la bouche, encore sur quatre temps. Maintenez vos poumons vides, toujours sur quatre temps, avant de nouveau inspirer sur quatre temps. Et entamez un nouveau cycle (4-4-4-4). Vous pouvez respirer ainsi pendant 2 à 3 minutes, 3 à 4 fois dans la journée.

Vous saurez que vous avez trouvé la bonne vitesse de comptage lorsque vous n’avez aucun malaise : sensation de suffocation, de vertige ou des fourmillements. Arrêtez l’exercice si vous n’êtes pas à l’aise et revenez immédiatement à une respiration normale.

La respiration 4-7-8, également connue sous le nom de la respiration relaxante, a été développée par le Dr. Andrew Weil. Elle permet de réduire l’anxiété et de lutter contre l’insomnie. De plus, elle  réduit le stress, améliore la pression artérielle ainsi que les maux de tête et la migraine.

L’exercice se fait de préférence assise, le dos droit. Veillez à placer et maintenir la langue tout au long de l’exercice, sur la crête des gencives, derrière les dents supérieures de devant. Commencez alors par inspirer par le nez en quatre temps puis de la bloquer sur sept. Expirer par la bouche, en faisant sortir l’air autour de la langue et en faisant un sifflement. Vous pouvez pincer légèrement les lèvres si l’exercice vous semble gênant. Faites  quatre cycles (1 cycle =4-7-8), 2 fois par jour pendant le premier mois. Vous pouvez ensuite aller jusqu’à 8 à 10 cycles, mais jamais plus de 2 fois par jour. Comme pour la respiration carrée, arrêtez l’exercice si vous n’êtes pas à l’aise et revenez immédiatement à une respiration normale.

Respirer est un acte naturel qui ne nous demande aucun effort. Bien qu’involontaire, la respiration est contrôlable et modulable à souhait et devient alors un outil puissant pour notre bien-être émotionnel. Comme toute pratique, la régularité et la persévérance sont nécessaires pour obtenir un résultat. Alors, respirez !

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir