Herinirina Fanevamampiandra : Engagée pour l’équité énergétique
19 janvier 2024 // Assos // 98 vues // Nc : 168

À 29 ans, Herinirina Fanevamampiandra est la première Malgache lauréate du programme Women In Africa Young Leaders (WIA). Elle fait partie des dix femmes sélectionnées parmi 6000 candidates. Leur point commun ? Une même volonté pour construire une Afrique dynamique, innovante et inclusive. En tant qu’ingénieure dans le domaine de l’innovation énergétique et la promotion des énergies renouvelables, elle s’est démarquée par sa vision : assurer le bien-être énergétique des femmes malgaches au quotidien, dans un pays où il n’y a que 15% de la population qui a accès à l’électricité. Malgré un parcours conséquent dans l’activisme énergétique, elle reconnait qu’il reste beaucoup à faire, la sélection au programme WIA est le coup de pouce qu’elle attendait.

Parmi les initiatives de Herinirina Fanevamampiandra, il y a Fianaralab, une association qu’elle a cofondée en 2021 et préside à ce jour. Avec ses activités, l’association agit comme un modèle à reproduire à plus grande échelle. « Fianaralab est une association de solidarité internationale qui fait la promotion de toutes actions liées à l’accès à l’eau et l’énergie durable dans les pays du Sud comme Madagascar. Cette année, nous avons le projet R.A.N.O.S.O.A. qui consiste à mettre en place une pompe scolaire pour favoriser l’accès à l’eau à l’Université de Fianarantsoa. En même temps, nous développons le Centre d’Excellence en Technologie et Appui à l’Apprentissage par la Pratique (CETAAP). On apporte notre pierre à l’édifice pour accélérer le développement de l’éducation et l’accès à l’énergie durable à Madagascar, mais cela ne suffit pas pour résoudre tous nos problèmes car ce sont des projets pilotes à petite échelle ».

Le programme WIA arrive comme une réponse à point nommé pour combler ces lacunes. « Le programme WIA Young Leader 2023 dure une année. Pendant le business trip en octobre à Paris, j’ai rencontré des personnalités publiques et privées, africaines et françaises. J’ai suivi une formation de pointe sur le leadership, sur les conseils d’administration, la levée de fonds, et le coaching de carrière. J’ai aussi participé au forum ‘Ambition Africa’ et visité l’archive de la maison Dior. Concernant Fianaralab, ce programme va aider l’association à valoriser le travail que nous effectuons à Madagascar. Ce sera aussi un moyen d’accéder à de nouveaux financements et partenariats. » Des projets scientifiques qu’elle ouvre aussi sur la question du genre : dans un domaine où il n’y a que 30% de femmes, Herinirina Fanevamampiandra veut préfigurer un leadership au féminin.

Propos recueillis par  Mpihary Razafindrabezandrina
Contact : +33 7 66 68 19 67

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La 5e édition de la résidence Regards  Croisés à Diego Suarez

Lire

15 juillet 2024

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez s’est déroulée du 24 juin au 06 juillet organisée par l’Alliance Française d’Antsiranana...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir