En ville avec Tsiory Randriamanantena
28 août 2023 // Downtown // 96 vues // Nc : 163

En tant que directeur du Musée de la Photographie de Madagascar, Tsiory Randriamanantena est amené à travailler avec beaucoup de monde et à effectuer des recherches. Il nous livre les bons plans qu’il a dénichés pendant ses six années à occuper ce poste.

Ton plat préféré ?
C’est difficile pour un végétarien de trouver son bonheur dans une assiette à Tana ! Une salade à l’américaine est une valeur sûre.

Ta boisson préférée ?
Je suis un amoureux du vin.
Du rouge surtout, mais avec modération

Tes habitudes pour débuter une soirée ?
Je n’ai pas de véritable habitude.
La règle c’est qu’il n’y en a pas en soirée.
Quand je sors dans un resto ou dans un bar, je commence généralement par un cocktail léger, un kir par exemple.
Si je reste à la maison, je démarre avec une tasse de thé ou de café avant de bouquiner.

Ton hobbie ?
J’adore lire, car c’est une démarche solitaire qui me permet de m’isoler du monde et de créer mon petit univers.

Les endroits pour passer des vacances ?
Je suis un enfant du Sud.
Et j’ai découvert un paradis en 2020 avec des amis : la vallée de Tsaranoro, dans le sud de Fianarantsoa.
Et je crois qu’il faut y aller au moins une fois dans sa vie, une fois avant de mourir.

L’événement culturel qui t’as marqué ?
Pour cette année c’est le vernissage de l’exposition « Lamba » au Musée de la Photo, car c’est à la croisée de tout ce qui est patrimoine, art, culture, tout ce qui est aussi objet muséographique.

Ton actualité ?
Le Musée de la Photo prépare une grande exposition sur le Sud de Madagascar.
Cela va se tenir en octobre, donc toute l’équipe est mobilisée sur ça.
Sur le plan personnel, je prépare un doctorat qui est un peu en relation avec cette exposition, un doctorat en anthropologie sur les peuples Bara et Vezo.

Propos recueillis par Mpihary Razafindrabezandrina

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir