En ville avec Sylvio Rabemiadana
31 juillet 2023 // Downtown // 73 vues // Nc : 162

Etudiant en agronomie et passionnée de photographie, Sylvio Rabemiadana aime parcourir sa ville d’accueil, Diégo Suarez. Il nous livre ses bons plans.

Ton resto favori ?
Le KBG sur la Rue Colbert. J’aime particulièrement leurs tacos qui ont un goût particulier qui fait la différence. 
J’aime également l’ambiance avec les lumières, parfaites pour prendre des photos.

Ton plat préféré ?
J’aime beaucoup cuisiner. Je prépare souvent des plats malagasy comme le laoko ou poisson surtout grillé.Je prépare moi-même « la composition » comme on dit ici à  Diégo.

Ta boisson préférée ?
Je ne bois pas d’alcool, je suis plutôt dans les jus naturels !

Tes habitudes pour débuter une soirée ?
Avec les amis et ma copine, nous allons souvent vers le côté du port de Diégo.
L’endroit est calme, l’air est frais et le bruit de la mer est apaisant.

Ton hobbie ?
A part étudier et prendre des photos, j’adore le foot ! Avant, je faisais des championnats, malheureusement, les études passent avant. Aujourd’hui, je joue uniquement pour le plaisir.Les endroits pour passer des vacances ?
Sans hésiter, à Nosy Komba là où je suis né. C’est un endroit magnifique ! La nature est omniprésente, les poissons, les animaux dans la forêt, l’air pur… Un vrai petit paradis. Sinon, juste en face de Nosy Komba sur le côté ouest, il y a Antanimbedrefa, l’île natale de mon père. Avec mon frère, nous faisons du camping et la pêche.

L’événement culturel qui t’as marqué ?
Cette année, j’ai participé à la quatrième édition de Regards Croisés, ici à Diégo. Cette résidence photographique m’a permis de rencontrer des professionnels dans le milieu, à échanger, à avoir une plus grande expérience dans la pratique photographique.

Ton actualité ?
Comme je suis étudiant en agronomie, plus tard, je voudrais aider mes parents qui sont cultivateurs. Nous avons des terres à Nosy Komba que je voudrais exploiter pour en tirer les bénéfices. Mais je continue de faire de la photographie, car c’est une passion.

Propos recueillis par Aina Zo Raberanto

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La 5e édition de la résidence Regards  Croisés à Diego Suarez

Lire

15 juillet 2024

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez s’est déroulée du 24 juin au 06 juillet organisée par l’Alliance Française d’Antsiranana...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir