Les conseils de Dr Lolona Ramanantsoa : Quand le froid gèle aussi le désir
23 août 2023 // Beauté & Bien être // 99 vues // Nc : 163

Alors qu’on pense que l’hiver serait propice aux ébats amoureux puisque le froid nous pousse à nous blottir sous la couette, c’est plutôt l’inverse qui pourrait se produire. Au grand dam des amoureux ! Et cela peut avoir un impact sur la relation du couple. Comment expliquer cela et comment rallumer le feu ?

Vous aurez constaté que depuis l’avènement du froid que votre vie sexuelle est au ralenti.
Vous vous faites alors un scénario dans votre tête.
Mais ce n’est pas forcément parce que votre conjointe vous aime moins ou qu’il/elle vous trompe.
L’hiver influence la libido et cette baisse n’est pas du fait du froid en lui-même mais plus de la baisse de luminosité : Les jours sont plus courts et le ciel est plus souvent gris que bleu, causant une petite déprime, une baisse de morale.
Cela s’exprime par une sensation de fatigue plus fréquente et plus prononcée, mais aussi une baisse d’enthousiasme globale.
On a moins envie de faire les choses, de bouger.
La libido étant un désir avant d’être un désir sexuel, le froid peut malheureusement influencer l’envie de faire l’amour.
S’ajoute à cela les petits maux de l’hiver qui, ne sont pas forcément glamour !

Chez l’homme, cette baisse de libido s’explique également selon leur mode de fonctionnement. En effet, qui ne le sait pas ? Les hommes sont plus sensibles que les femmes aux stimuli visuels.
Et malheureusement, avec le froid, ils sont cachés sous les couches de vêtements que portent les femmes pour se protéger du froid. D’autant que dans nos contrées, il n’est malheureusement pas donné à tous les foyers d’avoir le chauffage chez soi.

Heureusement, cette période peut-être passager à condition d’y mettre du sien. Il faut comprendre que le désir se passe avant tout dans la tête. Aussi, ne vous laissez pas être conditionnée par la couleur du ciel et/ou de la température :
- Maintenez une vie sociale active ! L’objectif est de vous faire plaisir pour stimuler vos désirs. Ce qui sera bénéfique pour votre vie sexuelle.
- Laissez libre court à votre imagination érotique en inventant de nouveaux fantasmes : imaginez votre partenaire en un personnage qui attise votre envie, imaginez lui faire l’amour dans un endroit insolite voire interdit, pensez à un quickie tout habillé en retirant le strict nécessaire, etc.
- Misez sur l’ambiance : bougies pour réchauffer la pièce, diffuseur de parfum pour éveiller les sens (ylang-ylang, gingembre, musc…), de la musique…
- Adonnez-vous à des jeux érotiques pour sortir de la routine, pensez à réviser vos préliminaires pour redécouvrir l’autre, adoptez des positions qui vous maintiennent collés l’un à l’autre : cuillère, missionnaire, déesse, éléphant, union de l’aigle…
- Sous la couette, gardez le minimum de vêtements et blottissez-vous l’un contre l’autre pour vous maintenir au chaud et stimuler la production d’ocytocine, l’hormone de l’attachement.

Finalement, pour avoir une vie sexuelle épanouie, même en hiver, l’astuce est de lutter contre la flemme. Sans oublier de prendre soin de soi-même.

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir