HBG burger : Au bonheur des geeks !
7 juin 2021 - Sorties commentaires   //   65 Views   //   N°: 137

Ils se sont lancé le défi de proposer des burgers créatifs avec un coup de peps et de folie. Tetris, Tsunade, Sonic, Crash & Coco… des noms qui titillent à la fois la curiosité et l’estomac. vous l’avez compris, « HBG Burger » à Isoraka est à la fois un repaire de geeks et de gourmands.

Lara Croft, Pacman, Super Mario, Zelda, Yoshimitsu, Venom… des noms qui font référence à des jeux vidéo, des animés japonais mais qui sont surtout les noms que les propriétaires de HBG ont donnés à leurs burgers. Car Malala et son époux, de véritables geeks, n’ont pas hésité à combiner « pop culture et cuisine ». « Je sais qu’on considère les burgers comme de la malbouffe, mais nous avons une autre approche », explique Malala. « Le burger peut être un aliment complet car il contient des légumes, de la viande, du pain… Nous essayons d’équilibrer nos recettes en évitant les sauces grasses et dégoulinantes. »

Chaque burger est un clin d’œil aux personnages auxquels il renvoie. Par exemple, Super Mario est un « italian burger » composé de bacon, jambon, fromage, olives, cornichons, tomate, oignon et de sauce italienne. Pacman est un « egg burger » avec un œuf sur le plat, du bacon, un steak, le tout nimbé d’olives, cornichons, concombre, oignon, tomate et sauce samouraï et italienne.

Le dernier né, « Venom », tout droit inspiré du superhéros à la langue pendante, est représenté par un généreux morceau de bacon sortant du burger. En tout, une dizaine de burgers créatifs et toujours savoureux.

Mais qui dit burgers dit forcément frites ! « Nous travaillons les pommes de terre afin de réussir le challenge des frites parfaites, croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur. Et nous mettons un point d’honneur à n’utiliser que des produits locaux ! » Ouvert en janvier dernier, l’établissement commence à trouver sa clientèle même si le démarrage n’a pas été facile étant donné la situation sanitaire. Ouvrir sa propre entreprise en pleine crise, est-ce bien raisonnable ? « C’est un projet qui a mûri pendant deux ans. Nous avons dû nous installer en ville. Nous avons trouvé cet appartement et nous avons décidé de nous lancer dans cette nouvelle aventure. »

Le nom HBG qui fait bien sûr référence au Hamburger peut être décliné à volonté. Tous les vendredis et samedis, c’est l’« Heure du Bon Game ». Non seulement, il est possible de déguster les burgers, mais l’établissement offre aussi un espace de jeux. Beaucoup de jeunes investissent les lieux pour jouer en ligne sur leur téléphone ou sur la console qui est mise à disposition gratuitement. Le but est que chacun puisse vivre pleinement de sa passion. En ouvrant cet établissement, le jeune couple mise également sur la promotion d’artistes ou de start-up. Ainsi, un pan de mur est consacré à une exposition de tableaux du jeune artiste peintre Petit Maître. « Nous voulons être une vitrine pour les artistes ou les petites entreprises qui ont besoin de visibilité. » Et avec un bon burger, ça passe tout seul.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer