Gaël Gillet « Une gamme pour les peaux sensibles »
5 juin 2024 // L'interview // 77 vues // Nc : 173

La nouvelle gamme de soins Mixa est désormais disponible à Madagascar distribuée par la société
ODDIS du groupe EDL. Gaël Gillet, directeur général des opérations du groupe nous expose les
spécificités de cette nouvelle gamme destinée aux peaux sensibles et fragilisées.

Quelques mots sur le groupe EDL ?
Le groupe EDL ou « Everyday life » se donne mission de proposer des produits et services répondant aux besoins des attentes de chacun. Nous pensons que le consommateur malgache a droit à la qualité et nous prenons part au développement du pays. Depuis plus de 35 ans, le groupe EDL distribue les produits L’Oréal où nous retrouvons la marque Mixa. Elle est présente à Madagascar depuis les années 2000 environ à travers les produits pour le corps et le visage.

Justement, quelles sont les spécificités de cette marque ?
Mixa est une marque de cosmétiques spécialisé dans les soins pour le corps et la peau. C’est une
marque de LaSCAD, la société des spécialités capillaires et dermatologique du groupe L’Oréal. Mixa a été créée en 1924 par un médecin en pharmacie pour lutter contre les rougeurs. Donc, les produits sont destinés aux peaux sensibles et formulés sous contrôle médical.

Qu’en est-il de la nouvelle gamme de crèmes ?
Elle se décline en trois gammes qui nourrissent et réparent, pour tous les âges pour le corps et le visage. La crème Céramide Protection qui renforce la barrière cutanée protège de la sècheresse sévère, des variations de températures et de la pollution. Elle est formulée avec des puissants actifs dermo-cosmétiques. La crème Cica Réparation apaise la peau et stimule le renouvellement cellulaire. En une semaine, les zones sèchent sont moins rugueuses pour 85 % des utilisateurs. Cette crème est connue pour ses propriétés exfoliantes, lissantes et anti-rugosités. Enfin, la Crème Panthénol confort apaise les sensations d’irritation. Elle nourrit, est hypoallergénique, non grasse, non collante et pénètre instantanément. Bien sûr, cette gamme est adaptée aux peaux sensibles. Elle est disponible dans les grandes surfaces, les pharmacies, les Cosmetic Store, à Tana et en provinces.

Propos recueillis par Aina Zo Raberanto

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

Lire

23 juillet 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse 2024

La deuxième édition du festival de tatouage Havatse s’est déroulée les 13 et 14 juillet à La Teinturerie Ampasanimalo. Une deuxième édition organisée...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir