/> no comment® - Decouvertes - En ville avec Clément Baldwin
En ville avec Clément Baldwin
29 avril 2023 // Downtown // 69 vues // Nc : 159

Membre du collectif d’animateurs et promoteurs culturels BSKM, Clément Baldwin adore les nuits tananariviennes, les concerts… Il nous livre ses bons plans à Tana.

Votre resto favori ?
Pour être honnête, je ne suis pas très resto ! L’important pour moi, c’est d’être bien accompagné. Des masikita, une bière et des ami.e.s, cela vaut tous les restaurants !

Votre plat favori ?
Je ne suis pas très difficile, de très bons masikita ou un bol renversé et je suis heureux.

Votre boisson fétiche ?
Le café et les Litchi Sour de La Teinturerie à Ampasanimalo, immanquables ! Mais avec modération, bien sûr !

Vos hobbies ?
J’adore la musique donc j’essaye d’aller voir le plus de concerts possibles quand je peux. J’aime aussi faire de la moto, cela me procure un sentiment de liberté que j’adore.

Avoir des moments privilégiés avec mes amies, c’est aussi quelque chose d’important pour moi.

Les endroits pour faire du shopping ?
Je fais rarement du shopping en tant que tel mais j’adore découvrir des créateurs malagasy pour m’habiller. Ceux qui me connaissent savent que j’apprécie beaucoup avoir de nouvelles vestes ou chemises.

Les meilleurs plans pour débuter ou terminer une soirée ?
J’aime toujours commencer mes soirées par un concert et les choix ne manquent pas ! Ça me met dans l’ambiance pour le reste de la soirée et avoir de la musique live est toujours une chance que nous devons chérir. Pour la fin de soirée, cela dépend mais si la soirée a duré longtemps, terminer avec un vary amin’anana à Mahamasina fait toujours du bien.

Un endroit pour s’évader ?
Les alentours de Tana ont énormément de choses à offrir pour s’évader. Dans Tana, je dirai que la haute ville le dimanche est très plaisante, sans oublier de s’arrêter à Talax à Andohalo pour un verre au soleil avec la vue sur le stade et le lac Anosy. Pour s’évader plus loin, l’Île aux Nattes à Sainte Marie est vraiment un endroit reposant.

Les bons plans pour les vacances ?
Partir avec des ami.e.s hors de la ville pour changer d’air ! Cela peut être tout proche de Tana mais ça fait toujours du bien. Des villes comme Ampefy offrent du calme et de belles choses à voir sans partir trop de loin de la capitale par exemple.

L’événement culturel qui vous a marqué ?
Récemment j’ai beaucoup aimé l’événement à La Teinturerie à Ampasanimalo pour la venue de la chaîne TV Trace TV qui a réuni 14 artistes malagasy ! Un concentré de la scène artistique en une après-midi que j’ai adoré. Le concert d’Holly Zion au Labo Pirates à Antsahabe était aussi une sacrée expérience !

Votre actualité ?
Avec l’équipe de BSKMG, un collectif d’animateurs et promoteurs culturels, nous réfléchissons en ce moment aux différents concerts que nous souhaitons organiser et aux nouvelles formules à créer. C’est passionnant de pouvoir participer à ma petite échelle à la promotion de la culture à Madagascar et de pouvoir apprendre auprès des nombreuses personnes travaillant dans ce milieu ici à Tana.

Propos recueillis par Aina Zo Raberanto

Laisser un commentaire
no comment
no comment - Première édition du Canitrail organisé par Dogs and Co

Lire

3 juillet 2024

Première édition du Canitrail organisé par Dogs and Co

La première édition du Canitrail organisé par Dogs and Co s’est déroulée le dimanche 30 juin à Betsizaraina Ambohimangakely. Une compétition qui perme...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

Making of Shooting mode - Tanossi, Haya Madagascar, Via Milano - Juillet 2024 – NC 174

Modèles: Mitia, Santien, Mampionona, Ando, Alex
Photographe: Parany
Equipe de tournage: Vonjy
Prises de vue : Le Point d’Exclamation Lounge Bar – Hôtel de l’Avenue
Réalisation: no comment® studio
Collaborations: Tanossi – Via Milano – Haya Madagascar
#shooting #mode #shootingmode #vêtement #chaussure #marque #NC174 #magazine #mada #évènement #culture #nocomment #madagascar #média

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir