Leaks : délit de fuite !
16 novembre 2022 - Add-on commentaires   //   204 Views   //   N°: 154

Les fuites ou « leaks » ne sont pas un phénomène isolé. Elles font même partie de la danse que se livrent éditeurs et consommateurs jusqu’à la sortie d’un titre. Petit retour en arrière sur les plus célèbres de ces vidéos non autorisés par les développeurs.

Nintendo

On commence par un gros morceau. Un rêve devenu réalité pour des millions de joueurs, développeurs, historiens du jeu vidéo et fans. Mais un cauchemar vivant pour Big N. En 2020, ce sont environ deux téraoctets (To) de données qui ont été récupérés par le leaker 4Chan, dont 60 gigaoctets (Go) que ce dernier a distribué au grand public. Panique à bord pour Nintendo, puisqu’il ne s’agit pas uniquement d’informations sur de futurs projets, mais aussi des travaux en cours, et des documents d’archives secrets, tels que les codes sources de nombreux jeux et prototypes aujourd’hui considérés comme des trésors. Une véritable caverne aux trésors que la firme japonaise espère bien ne jamais voir se rouvrir.

Assassin’s Creed

La licence naît de l’imaginaire d’Ubisoft Montréal a été un des fers de lance de la septième génération de console, il y a près de 15 ans. Encore aujourd’hui, la lutte entre assassins et templiers qu’elle raconte continue de faire rêver de nombreux joueurs. Ses développeurs ont essayé plusieurs choses avec plus ou moins de succès, montrant à d’innombrables reprises leur talent pour le métier. Mais s’il y a un truc où ils ne sont pas doués, c’est bien la discrétion. Et pour cause, ils ont quasiment toujours été les derniers à annoncer au grand public la sortie d’un nouveau jeu Assassin’s Creed en cours de développement. Pour la petite histoire, avant la génération de console actuelle, Assassin’s Creed 2 sorti en 2009 est le seul jeu de la licence principale à ne pas avoir « leaké ».

The Last of Us 2

Comme nous sommes civilisés, nous ne lancerons pas de « spoiler » sur l’histoire du jeu par respect pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait. The Last of Us (TLOU) a été un succès international dès son premier opus. Le second volet était attendu avec impatience, et les révélations d’un leaker inconnu ont eu l’effet d’une bombe H sur toute la communauté. Le « divulgâcheur » a dévoilé des éléments majeurs de l’intrigue avec les retournements de situation. Cerise sur le gâteau, il ne s’est pas contenté de publier un pavé de textes, mais a partagé les vidéos des plots twists (rebondissements).Pour une licence comme TLOU où l’histoire est un pilier du jeu, c’était une expérience plus que difficile à surmonter, mais que les solides chiffres de vente et multiples records ont réussi à surmonter.

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer