Lova : Un succès collectif
22 septembre 2020 - Cultures commentaires   //   223 Views   //   N°: 127-128

Vouloir, c’est pouvoir. L’équipe de Gasy Studio Lab l’a prouvé avec « Lova », feuilleton télévisé diffusé sur la chaîne éphémère de « Canal + Madagascar », « novegasy ». L’accueil du public est plutôt positif. Petite virée dans les coulisses.

Fin juillet, Canal+ Madagascar annonce la diffusion prochaine de Lova sur sa page Facebook. Avec l’affiche comme seul indice, rien ne permettait de deviner ce que pouvait réserver ce feuilleton réalisé par Toky Randriamahazosoa de Gasy Studio Lab. Quelques semaines ont suffi pour voir s’en faire une première idée. Le film touche non seulement son public mais le bouscule. Empruntant les codes narratifs et visuels de la télénovela, il veut briser les stéréotypes autour du label « filma gasy » à forte connotation péjorative.

Ce feuilleton de 120 épisodes répartis en deux saisons raconte l’histoire de Lova, une étudiante partie à l’étranger pour poursuivre ses études et contrainte de rentrer au pays pour s’occuper de sa mère tombée dans le coma. Sur place, elle est confrontée au mystère qui plane sur sa famille. Une histoire presque banale mais qui innove dans la narration et dans l’esthétique visuelle. C’est le défi d’une équipe qui a choisi de laisser la plus totale liberté aux talents et de leur faire confiance.

L’idée germait depuis longtemps dans la tête de ce réalisateur qui a fait ses armes dans le milieu de l’audiovisuel, la télé notamment. Il arrive chez GSL ; Soasoa Ratsifa, alors productrice exécutive, décèle son potentiel et l’appel à projets de Canal+ Madagascar fera le reste.

L’équipe s’étoffe de professionnels et techniciens venus d’ho- rizons différents. Aussi bien Herizo Rabary (M. Hery), un habitué des plateaux de tournage, que Rotsy Koloina Andriamanantsoa (Lova) et Albertino Randrianasolo (Ahmad) dont c’est la première expérience.

La maison de production a tout de suite compris qu’il fallait créer un espace de liberté propice à la création. Pour leur « donner des ailes » selon les termes de la productrice. De l’écriture au plateau de tournage, cette liberté a permis à chaque maillon de la chaîne d’apporter sa pierre. Et surtout jouer collectif. Par exemple, quand Ludovic Randriamanantsoa déroule son récit en spirale pour rompre avec la linéarité classique de la série, ou quand Soasoa Ratsifa insuffle son expérience au chef décorateur pour introduire la notion de scénographie.

Toky Randriamahazosoa, quant à lui, a mis l’accent sur la valorisation de chaque métier, importante à ses yeux pour donner corps à son intention. Et l’équipe de GSL a tenu son pari. La surprise était bel et bien au rendez-vous. Lova est à suivre sur la chaîne Novegasy sur Canal+ Madagascar du lundi au vendredi à partir de 17h 40, rediffusion à 21 heures.

Domoina Ratsara et Ihony Rasolomalala

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer