Ny Anjara Rafalimanana : Une école de foot 100 % féminine
10 mars 2022 - Loisirs commentaires   //   294 Views   //   N°: 146

Elle est la fondatrice de yfomac Initiatives, la première école de foot exclusivement féminine à Madagascar. Son objectif : briser les barrières dans le monde du sport et permettre aux filles de réveiller leur potentiel.

Elle marche sur les crampons de son grand-père, Ralibera, le fondateur du Young Football Madera Club (Yfomac), en 1984. Un club de première division masculine dans la région d’Itasy qui fut repris par son père en 2011. Puis, il y a trois ans, Ny Anjara a choisi de changer la vision du club en le transformant en école de foot féminin. « C’était pour répondre à des problématiques que j’avais vécues quand j’étais petite. À 9 ans, j’étais dans un club de garçons et je n’avais pas les mêmes opportunités qu’eux. Ils étaient toujours titulaires, ils avaient un maximum de temps de jeu, nous les filles, rien. Avec ce club, je veux donner plus d’opportunités aux filles, car je sais qu’elles sont nombreuses à adorer ce sport à Madagascar. » L’école a déjà accueilli près de 300 joueuses, de toutes catégories d’âge et de classes sociales, comme Tania, 20 ans, gardienne de but ou Zita, 17 ans, milieu récupératrice.

Malgré un fonctionnement par autofinancement, l’école arrive à mettre en place une organisation rigoureuse. « Les filles qui peuvent payer les cotisations le font et celles qui ne peuvent pas sont des boursières. L’argent n’est pas une finalité. Peu importe leur classe sociale, elles doivent avoir les mêmes opportunités et être solidaires. » Bien que l’école soit exclusivement féminine, elle garde les mêmes valeurs que celles du club à ses débuts, à savoir l’éducation, le respect, l’entraide, l’esprit de compétition. Le football féminin malgache étant pauvre en compétitions, Yfomac Initiatives a organisé la première compétition WFF (Week-end Football Féminin) en 2020 pour les catégories U13. « Malgré une élimination en demi-finale, les filles n’ont pas baissé les bras. De plus, une dizaine de clubs ont été créées à la suite de cette compétition. » En 2021, l’école renouvelle l’expérience et participe à la première compétition officielle pour la catégorie U17 : un championnat de la section d’Antsimondrano, sous l’égide de la Ligue régionale d’Analamanga et de la Fédération malgache de football, qu’elles ont remporté ! « C’était une très bonne surprise. La plupart de nos filles sont des débutantes et nous avons gagné contre des adversaires qui sont dans le monde du foot depuis longtemps. »

Face à l’engouement pour le foot féminin, un autre tournoi a été organisé en décembre dernier, alors que le WFF est devenu Women Empowerment Football Féminin pour les catégories U17 et les seniors. Plus que du sport, le foot permet aux filles de prendre confiance en elles, d’apprendre à jouer en équipe et de s’intégrer. L’école propose aussi des ateliers de créativité en dehors des entraînements et des programmes de formation en leadership et en développement personnel pour les plus grandes. « J’ai envie de casser le stéréotype que si tu joues au foot, c’est que tu manques de matière grise. J’inculque aux filles une mentalité de leader avec la volonté d’aller loin. » Et justement pour son école, Ny Anjara vise loin. Elle veut transformer Yfomac Initiatives en entreprise sociale pour éviter l’autofinancement et permettre à l’école de s’étendre. L’objectif, donner une plus grande opportunité aux filles, surtout dans les zones rurales, et créer de l’emploi pour les anciennes joueuses malgaches. « Malheureusement, ce n’est pas évident de trouver des partenaires. J’ai l’impression que le foot féminin n’intéresse pas. Mais je reste confiante et je me bats pour atteindre nos objectifs. »

A LIRE AUSSI
COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer