First Global Challenge : De vrais cracks malgaches en robotique !
7 décembre 2022 - Loisirs commentaires   //   520 Views   //   N°: 155

Madagascar dans le top 10 des meilleures équipes en « nouvelles technologies ». C’est ce qu’il ressort de la sixième participation du pays au « First Global Challenge », le concours annuel de robotique destiné aux moins de 18 ans, qui s’est déroulé à Genève en octobre dernier ?

Depuis 2017, des jeunes scientifiques membres de l’association STEM4Good (STEM pour Science, Technology, Engineering et Mathematics) représentent Madagascar au First Global Challenge. Ce concours initié par First Global, un organisme à but non lucratif créé par Dan Kamen « pour la reconnaissance de la science et de la technologie », a pour objectif de réunir les jeunes du monde entier afin de programmer un robot sur un thème correspondant à un défi actuel. Cette année, le concours portait sur les moyens de réduire l’émission de carbone dans l’atmosphère.

C’est grâce à leur robot baptisé Mazavaloha que les cinq jeunes Malgaches de l’équipe nationale : Miharisoa Rasoamanana, Faly Andrianarison, Mérito Andriamihaja, Dauliviet Andrianasolomahatratra, Cynthia Ambinitsoa, accompagnés de leur mentor Ziona Alberson, ont passé avec succès les différentes étapes du concours. « Le robot effectue deux tâches différentes, celle de capturer et collecter le carbone, ensuite le lancer dans un entonnoir pour les stocker », explique Ziona Alberson.

Les étudiants avaient six mois pour créer ce robot et apporter la documentation scientifique permettant de gagner des points supplémentaires. Le robot a été construit à partir du kit fourni par les organisateurs, qui était le même pour les 180 pays participants. Son design a par ailleurs été modélisé en 3D. L’équipe malgache s’en est sortie haut la main en se classant parmi les dix meilleures dans la catégorie New Technology Experience (NTE), remportant un Safety Award pour la performance et la rapidité du robot et un Social Media Challenge Award pour la capacité de l’équipe à communiquer.

Participer à un concours international relève toujours du parcours du combattant quand on est Malgache, en raison notamment du peu de soutien des autorités. Seule la passion permet de trouver l’énergie pour participer, et finalement gagner ! Un bon exemple avec Miharisoa, 17 ans, qui aspire à devenir ingénieur en électronique et électricité. « J’ai rejoint un club STEM où j’ai été initié à la robotique et au codage, des techniques alors complètement nouvelles pour moi. De là l’idée de participer à ce concours. J’adore gérer des projets, surtout s’il s’agit de développer des solutions technologiques qui seront utiles à mon pays. »

Le secteur de la robotique est encore méconnu à Madagascar, raison pour laquelle l’association STEM4Good œuvre pour son intégration dans les programmes scolaires. Son objectif est d’initier un million d’enfants au codage et à la robotique. Que la force soit avec elle.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer