Yug Tehcrit : Algue au rythme ?
3 février 2015 - CulturesNo Comment   //   1379 Views   //   N°: 61

Singulier parcours que celui de Guy Trichet ou Yug Tehcrit, son nom d’artiste (effet miroir ?). Venu du monde du théâtre dans les années soixante et soixante-dix, il crée le off du festival d’Avignon avant de s’installer dans l’océan Indien dans les années quatre-vingt-dix. Les îles nourrissent son goût des matières pour ses sculptures, notamment la pierre, le bois, la terre. Sa dernière trouvaille : travailler les algues qu’il ramasse sur la plage de Mahajanga. Il les sèche, colore et tisse en suivant une trame. De la répétition de ce procédé se dégage une figure, une 

image, une histoire. Son travail a été présenté dans Algue Morceau de Vie, à l’Alliance Française de Mahajanga, du 1er au 15 décembre 2014, sous son nom d’artiste : Yug Tehcrit (effet miroir ?) Un projet en deux parties : une exposition de 16 tableaux, intitulée Africamalgamétrop, accompagnée d’ une vidéo (images d’AnnaF et musique de Patrick Donat) expliquant la réalisation de chacune de ces oeuvres. 

Nosy-Bé
« Le tableau évoque l’événement qui s’est produit en 2013 à Nosy Be où deux hommes, dont un Blanc et un Noir (malgache me semble-t-il), ont été brûlés par une foule en délire.
Événement incontrôlé, incontrôlable sans doute, mais qui a fait la une de la presse. Je ne suis pas à proprement parler un artiste engagé, plutôt un humaniste, sensible au comportement humain dont certains actes me font un peu peur… » 

 

Le retour
« Même lien avec l’Afrique : un rassemblement de zébus, un retour des pâturages.
Un gardien de dos qui semble compter ses bêtes.
Le zébu, image symbole, porteur de richesse mais aussi parfois de fady et de croyances ancestrales… » 

 

Porteuse
« Une femme comme on en voit beaucoup à Madagascar portant parfois de très lourdes charges sur la tête.
Celle qui est représentée ici est Africaine, c’est ce lien très fort avec l’Afrique que l’on retrouve dans d’autres tableaux de l’exposition. » 

 

Propos recueillis par #JoroAndrianasolo

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]