VirtualMada
1 mars 2013 - Médias commentaires   //   1544 Views   //   N°: 39

C’est le premier guide virtuel sur Madagascar. Reposant sur la technologie « 360° », il permet aux internautes de se rendre virtuellement sur les lieux et si tout se passe bien, d’enregistrer la destination pour leurs prochaines vacances…

Un guide touristique en ligne de plus sur Madagascar ? Pas exactement, car celui-ci est vraiment différent : c’est le premier à utiliser toutes les ressources de ce que l’on appelle la « visite virtuelle 360° ». En un clic vous voici immergés dans des photographies panoramiques qui vous permettent de visualiser les lieux comme si vous y étiez, en tournant la tête dans toutes les directions ! Opérationnelle depuis le 1er février, la plateforme www.richesses-madagascar.com permet déjà de visiter 15 circuits répartis sur l’ensemble du territoire, avec un réalisme étonnant : la RN7, la côte de la Vanille, Diego Suarez, le canal des Pangalanes, etc.

La conception et la mise en oeuvre sont signées VirtualMada, une jeune agence de communication créée en 2010 et spécialisée dans la réalité virtuelle, en partenariat avec la Fhorm (Fédération des hôteliers et restaurateurs de Madagascar) et l’Ortana (Office régional du tourisme à Antananarivo). « On sait qu’un site qui propose des visites virtuelles est en moyenne 140 fois plus visité qu’un site normal, surtout dans le domaine touristique.

C’est ce potentiel que nous voulons mettre au service des opérateurs locaux, sans chercher à nous substituer aux agences de voyage ou aux tours opérateurs, nous sommes juste une vitrine », explique Andritiana Dewa Nirilalaina, gérant de VirtualMada. Le virtuel, il y croit complètement, qu’il s’agisse de visites panoramiques ou d’objets 360°, les deux spécialités de l’agence.

Et de rappeler l’exemple du site Google Street View qui a été littéralement pris d’assaut par les visiteurs au moment de la Coupe du Monde d’Afrique du Sud en 2010. « Tout simplement parce que la visite virtuelle est le moyen le plus réaliste pour découvrir un pays », précise-t-il. Architecte de formation, c’est en ayant recours à la modélisation 3D pour présenter ses projets qu’il en est venu à s’intéresser à la technologie 360°.

À noter que cette dernière ne repose pas sur de l’animation vidéo ; il s’agit bien d’une « superphoto sphérique » obtenus à partir de l’assemblage de plusieurs clichés et donnant l’illusion d’une vision panoramique. Pour son associé, François Lisambert, consultant et directeur de l’incubateur NewcoPark-Iscam, la création de contenus virtuels touristiques va tout naturellement « permettre une meilleure visibilité sur les infrastructures et les paysages malgaches, et donc booster la destination ».

Avec l’espoir d’inverser un jour la tendance, si l’on considère qu’en 2012 Madagascar a accueilli 22 000 touristes contre un million en Birmanie. En plus de se promener virtuellement sur le lieu qu’il a choisi, l’internaute reçoit toutes sortes d’informations pratiques, concernant notamment les activités proposées. « Escalades, plongée, accrobranche, ULM… nous avons été surpris par la grande diversité des activités qu’offre le pays. C’est la preuve que Madagascar communique mal sur ses atouts. Avec l’outil virtuel, nous allons donner envie aux internautes de venir plus nombreux, sachant que 90 % d’entre eux préparent leurs voyages en ligne », souligne François Lisambert.

VirtualMada collabore également avec l’Ortana sur la mise en place d’un kiosque qui accueillera dès avril la première borne touristique tactile de Madagascar. L’installation d’autres bornes à travers le pays est également en projet. On n’arrête pas le progrès.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer