Urban Trail contre la polio
15 novembre 2014 - AssociationsNo Comment   //   3497 Views   //   N°: 58

15 kilomètres pour 5 vaccins

Madagascar tente d’éradiquer la polio. L’« Urban Trail » du 9 novembre, organisé par le Rotary Club Mahamasina, en partenariat avec le Rotary Club Ainga, s’inscrit totalement dans cette lutte. Courir pour la bonne cause.

Depuis la fin des années quatre-vingt-dix, la poliomyélite, plus communément appelée polio, a quasiment disparu du pays. Le taux de vaccination qui s’est affaibli ainsi que les problèmes d’hygiène et de malnutrition rendent, cependant, la population vulnérable.

Pour rappel, la polio est une maladie qui touche les enfants de moins de 3 ans dans un cas sur deux. Elle s’attaque au système nerveux pour ensuite paralyser les membres inférieurs. Si elle n’est mortelle que dans 10 % des cas, les graves séquelles qu’elle occasionne font de sa lutte une urgence.

 

Cela fait plus de trente ans que le Rotary Club a inscrit la lutte contre la polio dans ses actions de santé publique. Et c’est dans cette optique que le Rotary Club Mahamasina associé au Rotary Club Ainga, en collaboration avec la nouvelle marque d’eau minérale Naturo, lance ce 8 novembre le « Rotary Urban Trail contre la polio ». À l’instar de l’Ice Bucket Challenge pour la maladie de Charcot, le but n’est pas uniquement de distribuer le vaccin à travers l’île, mais également de « fédérer le plus de personnes autour de cette cause », comme l’explique Tiana Rasamimanana,
président du Rotary Club Antananarivo Mahamasina.

En partenariat avec la Fédération malgache d’athlétisme, et sous le patronage du ministère de la Jeunesse et des Sports et de la commune urbaine d’Antananarivo, cet événement consistera en une grande course à pied intéressant autant les amateurs que les compétiteurs. « Les organisateurs proposent deux parcours au choix pour les coureurs : le premier d’une longueur de 15 kilomètres, et le second de 7,5 kilomètres. Pour les moins sportifs, de petites étapes sont prévues. »

L’Urban Trail contre la polio devrait rassembler quelque 3 000 personnes. « Les frais de participation permettront l’achat de cinq types de vaccins qui profiteront à 15 000 enfants, lesquels ne seront plus exposés à cette menace », rappelle Tiana Rasamimanana.

Rendez-vous donc le dimanche 9 novembre au point de départ à Ankorondrano, pour achever la course à Mahamasina. En finir avec la polio, on y est presque…

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]