Tia Talenta 26 : Lampions toutes catégories
24 mai 2016 - Médias commentaires   //   2185 Views   //   N°: 77

Prévue pour être diffusée en soirée lors de la fête nationale le 26 juin, sur RTA, l’émission Ti Talenta 26, animée par la pétillante Naya Razafindrakoto, sera le rendez-vous des plus jeunes et des amateurs de musique traditionnelle malgache. 

Pour sa deuxième saison, l’émission Ti Talenta, qui met en compétition des chanteurs amateurs, a décidé de se diversifier. D’habitude divisé en catégories juniors, ados, seniors, et covers pour les compétiteurs qui choisissent des reprises d’artistes internationaux, le programme a aussi des déclinaisons mensuelles. Ainsi, les téléspectateurs ont pu voir le Ti Talenta Duo à la Saint Valentin et le Ti Talenta Maman pour la fête des mères.

C’est donc tout naturellement qu’Anjan Andriamorasata, l’un des concepteurs, a choisi la fête nationale pour thème de l’émission de juin. Le principe est simple : seuls les enfants de 5 à 12 ans peuvent y participer et ils ont le choix de se présenter seul ou en groupe, de quatre au maximum. Il s’agit toujours d’un concours de chant et d’interprétation mais la seule condition est que les chansons doivent être dans les registres ba gasy ou kalon’ny fahiny (deux genres traditionnels malgaches). 

« C’est pour rappeler les saynètes qu’on a l’habitude de présenter à chaque fin d’année scolaire », nous explique Anjan, « sans oublier que juin est censé être le mois des enfants. Nous avons donc cherché un moyen de les divertir. » Car Ti Talenta n’est pas un télé-crochet comme les autres : « Nous ne sommes pas à la recherche de la nouvelle star ou de nouveaux talents. », affirme Naya. Et Anjan ajoute : « De plus, s’ils chantent faux, on ne va pas leur en vouloir, car pour Ti Talenta Maman par exemple, nous avons surtout voulu voir la complicité qui existe entre la mère et l’enfant. »

Pour prétendre atteindre la première place, les enfants devront se mettre en scène eux-mêmes, choisir une tenue fidèle au thème gasigasy et bien entendu proposer une chanson traditionnelle malgache, « néanmoins s’ils veulent chanter une chanson moderne, on peut les aider à l’arranger pour qu’elle sonne comme du ba gasy. » La chaîne met tout en oeuvre pour élargir sa cible. D’autant plus qu’elle fête cette année ses 20 ans, « une année charnière », comme l’affirme Anjan. Et bien, chantez maintenant. 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer