Télégaming : 3 jeux « Rien de mieux qu’un bon baston »
18 mai 2021 - Add-on commentaires   //   257 Views   //   N°: 136

Même en télétravail, on a tous besoin de petits moments de répit. le salut vient avec les jeux vidéo en ligne, qui promettent une escapade, seul ou avec des proches pourtant si loin, lorsque les réunions virtuelles se font trop lourdes.

HEARTHSTONE
On triche un peu, parce que cet incontournable du jeu de cartes en ligne est officiellement sorti en 2014. Inspiré de l’univers de Warcraft, il a réussi à se détacher de l’atmosphère sérieux de la franchise phare du MMO pour adopter un ton plus loufoque, drôle et bon enfant. Hearthstone a toujours subi la critique des jeux de cartes en général, à savoir mettre beaucoup d’argent pour avancer vite et obtenir le meilleur contenu. Mais on le met dans cette liste à cause des changements récents pour « corriger » ce problème. L’éditeur a décidé de sortir un énorme set de cartes totalement gratuit allant des plus communes à quelques légendaires. Et le nouveau mode Classics permet aux anciens de retrouver le jeu à son état d’origine, avant que des centaines de cartes et mécaniques ne viennent perturber l’équilibre dans la Force. Même si le jeu demande beaucoup de réflexion si on le « tryhard » (y aller à fond), il reste tout à fait possible de le faire tourner en fond pendant un meeting sur Zoom en bon casual game. Attention tout de même de ne pas crier « Leroy Jenkins ! » lorsque votre micro fonctionne, votre contrat pourrait ne pas y survivre.

GENSHIN IMPACT
La sortie officielle a eu lieu en octobre 2020, donc le jeu est assez récent. Tout droit sorti de l’imaginaire du studio chinois Mihoyo, Genshin Impact est un « gacha » (Vous dépensez de l’argent pour collecter des objets, des cartes et des personnages) aux allures de RPG (jeu de rôle). À comprendre qu’il incite à dépenser de l’argent pour débloquer toujours plus de contenu. Mais pas de quoi avoir peur. Beaucoup d’influenceurs se sont lancés dans le « F2P Challenge » pour prouver qu’il n’est pas nécessaire de verser un ariary pour apprécier le jeu. Au premier abord, on ne dirait pas qu’on peut y jouer alors que nos fichiers Word sont ouverts. Mais le contenu quotidien peut être fini en moins d’une heure, et le principe même de ressources à utiliser pour effectuer des actions nous force à limiter notre temps de jeu (ce qui n’est pas un mal en soi). Comme il se joue surtout en solo, et qu’on peut faire pause (rare pour des jeux disposant d’un multijoueur aujourd’hui), il est possible d’y passer quelques minutes lorsqu’on veut se détendre entre deux dossiers à traiter.

BOARD GAME ARENA
On en a déjà parlé et on en reparle aujourd’hui. Rien ne vaut un bon jeu de société pour reconnecter tout le monde. Mais se retrouver à 20 personnes pour une belle partie des Loups Garous de Thiercelieux… Le contexte actuel ne s’y prête pas vraiment. Heureusement pour nous, gamers, ce n’est pas les plateformes en ligne qui manquent. Que ce soit Steam pour Catan ou Takenoko, ou même les collections de jeux classiques sur Switch, il y a à boire et à manger. Mais la référence du regroupement de jeux de société reste Board Game Arena, qui permet de retrouver plus de 300 jeux, allant de l’incontournable 7 Wonders au plus discret mais excellent Complots, en passant par la bonne ambiance de 6 Qui Prend. Oui, il y a une version premium qui nécessite un abonnement. Mais la plateforme est disponible gratuitement sur navigateur, et on peut jouer sans débourser le moindre sou. Quoi demander de plus ? Surtout qu’on peut prendre son temps entre deux tours pour répondre à un mail.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer