Taxi-be o !
5 juin 2012 - Abidi commentaires   //   932 Views   //   N°: 29

Parlez-vous malgache ? Chaque mois, no comment® vous propose un apprentissage trilingue de la langue à partir de situations de la vie de tous les jours. 

Voambolana / vocabulaire / glossary
Famerim-bola / monnaie / change
Phonétique : famérimboula
Tapakila / ticket / ticket
Phonétique : tapakila
Mpamily / chauffeur / driver
Phonétique : mpamili
Vola madinika / petite monnaie / small change
Phonétique : voula madinica

Saran-dalana / frais / fare
Phonétique : sarandàlana
Mpandeha / Voyageur / passenger
Phonétique : mpandé
Tapa-dalana / mi-chemin / halfway
Phonétique : tapadàlana
Fitaterana / voiture / vehicle
Phonétique : fitatérana
Toerana / endroit / location

Phonétique : touérana
Zotra / ligne / number
Phonétique : zoutcha
Lalana / trajet / route
Phonétique : làlana
Miala / descendre / get off
Phonétique : miàla
Resevera / Receveur / conductor
Phonétique : résévéra

1- Mpandeha : mba mety roanjato ve raha tsy dia lavitra ?
Resevera : telon-jato ihany ny frais fa tsy mandeha rano ny fiarakodia razoky a !
Mpandé : mba méti rôndzatou vé rà tsi dé lavitcha ?
Résévéra : télondzatou ihani ni fré fà tsi mandé rànou ny fiàrakoudi razouki a !
Voyageur : est-ce que je peux ne payer que 200 Ar puisque je ne fais que la moitié de la route ?
Receveur : non, il faut payer 300 Ar parce que la voiture ne marche pas à l’eau !
Passenger : Can I pay 200 if I only go halfway?
Conductor : Nop, it’s 300! Cars don’t run on water you know!
Sous-entendu : si tout le monde fait comme toi, il n’y aura plus d’argent pour remplir le réservoir…

2- Tsy omby fa antonona e !
Tsi oumbi fà antounouné.
On n’est pas des zébus, mais ça rentre quand même !
Zebus don’t fit in but you can!
Explication : c’est la phrase magique qu’on entend dans le taxi-be archi-bondé pour signifier que même s’il n’y a plus de place, il y a encore de la place. En clair, pousse-toi que je m’y mette ! À noter que le Malgache prend l’exemple du zébu dans l’étable plutôt que de la sardine dans la boîte de conserve pour exprimer qu’on est vraiment serré.

3- Jejojeo izay hiala.
Dzédzoudzédzou izai hiala.
Soyez coquets, ceux qui veulent descendre !
Get busy if you’re getting off!
Explication : expression typiquement malgache et intraduisible pour prévenir les voyageurs de se mettre près de la porte de sortie pour ne pas perdre de temps à l’arrêt. En clair, hâtez vous lentement ! En effet, le bus est tellement bondé que si on attend la dernière minute pour descendre, on risque de ne jamais sortir…

4- Izay tonga soa ihany no arahabaina.
Izai tounga sou ihani nou arabaina.
On ne félicite que ceux qui arrivent à bon port.
You arrived safely, so welcome!
Explication : C’est la petite phrase ironique qu’envoie le passager au chauffeur quand celui-ci démarre brutalement au risque de créer un accident.

5- Miondrikondrika kely isika azafady fa misy polisy eto.
Mioundjikoundjika kélisikà zafadi fa misi pôlisi étou.
Planquez-vous, police en vue !
Heads down… police around!
Explication : c’est la phrase que prononce le receveur aux voyageurs qui sont en surnombre. Ceux qui sont debout dans la travée doivent faire mine de s’asseoir en approchant des policiers pour ne pas avoir d’amendes.

6- Misy miala eo amin’ny farany ?
Misi miàléoamini fàrani.
Quelqu’un descend au terminus ?
Somebody getting off at the last stop?
Explication : c’est ce que demande le receveur avant d’arriver à la dernière station, juste histoire de détendre l’atmosphère… puisque c’est évident que tout le monde doit descendre au terminus !

7- Ity le bois de rosentsika e !
Tilé bois de rozetsiké.
Prenez le bois de rose !
Here’s rosewood for your butt! (The equivalent of a folding seat).
Explication : expression savoureuse employé par le receveur quand il n’y a plus de place et qu’il convient d’installer une planche dans la travée en guise de strapontin. Une planche précieuse pour le voyageur fatigué d’où la référence au bois de rose, bois précieux s’il en est. 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer