Tablette tactile
2 juin 2014 - High TechNo Comment   //   3636 Views   //   N°: 53

La One Tab 7.3 3G au banc d’essai

Plus grande qu’un smartphone, plus nomade qu’un ordinateur portable, la tablette tactile souffle un vent nouveau sur l’informatique grand public. Madagascar n’échappe pas à la tendance avec la toute nouvelleTelma One Tab 7.3 3G Nous l’avons testée pour vous …

Après avoir démocratisé le smartphone en 2007 avec l’iPhone, Apple invente trois ans plus tard la tablette tactile en lançant l’iPad. Si les autres fabricants de téléphones mobiles ont mis des années avant de proposer un rival sérieux à l’iPhone, la concurrence a été nettement plus réactive pour les tablettes tactiles. Acer, Asus, Samsung, Toshiba… Plusieurs fabricants, issus de la téléphonie ou de l’informatique, commercialisent aujourd’hui des modèles très performants.

A Madagascar, les opérateurs téléphoniques ne sont évidemment pas en reste. Voici, par exemple, la #Telma One Tab version 7.3, tout juste débarquée en mai dernier et sensiblement boostée par rapport aux versions précédentes (la toute première remonte à décembre 2012). Les différences de cette version par rapport aux précédentes sont surtout d’ordre technique (ram, processeur), mais à titre de comparaison, on pourrait l’aligner, en termes de performances, avec le Galaxy Tab 3 7” 3G de Samsung.

Vendue en prépayé et considérant les cibles étudiantes et familiales annoncées, son prix demeure relativement accessible, dans la veine des précédents : 294 000 ariary si vous l’achetez via Mvola, 299 000 ariary dans les autres cas avec 250 Mo d’accès internet mensuel offert pendant trois mois. On appréciera la flip cover (housse) vendue directement en pack. Les gamers sur mobile vont peut-être râler, vu l’absence de jeux préinstallés, mais comme toujours ils pourront se servir sur le Playstore. Quelques applications courantes sont préchargées dans la tablette : Viber, Skype, Youtube, Whatsapp, Facebook … à charge d’en télécharger d’autres. « L’accès à certaines applications très populaires comme Angry Birds étant maintenant restreinte pour Madagascar, pensez à installer VPN Unlimited Free, qui vous crée un VPN (Virtual Private Network) permettant de choisir entre différents stores partout dans le monde », conseille formellement Tantely Randriamandimibiarisoa, chef de produit.

L’autonomie de la batterie est satisfaisante, mais elle pourra toujours faire gueuler les plus accros à leur tablette : cinq heures si on surfe en Wifi continuellement, trois heures en 3G, deux heures sur un jeu 3D. On regrettera qu’une fois la batterie hors-service, on soit contraint d’investir dans une nouvelle tablette. Un défaut peut-être compensé par le prix du matériel. Ultime conseil de Hajanirina Ramahefarisoa, formateur chez Telma : « Surtout chargez votre batterie quand elle est à 25 %, n’attendez pas qu’elle soit vide, ça tue la durée de vie … » Reçu 5 sur 5 !

Sous le capot

Processeur Qualcomm Quad core, 1 Go (gigaoctet) de ram, et une mémoire interne de 8 Go, extensible avec une carte micro SD (secure digital) de 2 Go à 128 Go. Tournant sous le système d’exploitation Android 4.2.2, il offre la possibilité de se connecter à internet via la box ADSL de Telma ou via 3G, toujours sur une sim Telma. Plus intéressant, la tablette peut servir de hotspot, pour le partage de connexion, via bluetooth ou USB, et sans grande manipulation à faire : une simple case à cocher. A ceux qui n’ont pas peur du ridicule (comprenez, se balader dehors avec une tablette de 7 pouces pour communiquer), elle peut évidemment servir de téléphone, avec un kit stéréo et micro l’accompagnant.

La lecture de formats multimédias de toute sortes (MP3, MP4, Avi, MKV) est plutôt appréciable, vidéo en haute définition 1080p incluses, sans avoir besoin de les convertir dans un format spécifique. L’idéal restera bien sûr d’installer vous-mêmes un lecteur de votre choix (au hasard, VLC Media Player), vous ouvrant l’accès à d’autres formats de fichiers et important les codecs de lecture qui pourraient manquer, plutôt que le seul lecteur de base.

Pas de vidéos 4K lisibles en revanche, mais sur un écran de cette taille, son intérêt serait de toute façon limité. L’écran affiche une résolution de 1024×680, mais on regrettera quand même l’absence de sortie HDMI (High Definition Multimedia Interface). A noter qu’un appareil photo 2 megapixels (en arrière) et VGA (en frontal) équipe la tablette.

Android entre dans le système

La principale différence entre l’iPad et ses concurrents vient du système d’exploitation (OS) de la tablette. Il s’agit du logiciel interne de l’appareil, l’équivalent de Windows sur un ordinateur. Apple a son propre système, iOS, qu’il est le seul à déployer. Les autres fabricants intègrent pour la plupart un système alternatif open source (libre d’accès), baptisé Android. Mis au point par Google en 2007, safonctionnalité Web n’est pas un simple complément, mais l’un des éléments fondamentaux de sa technologie. Microsoft a récemment fait son grand retour sur ce marché avec son propre OS, Windows 8, déployé notamment sur sa tablette Surface (version Windows 8 RT). Après avoir fait une tentative avec la Playbook, Blackberry a quant à lui abandonné le marché des tablettes tactiles.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]