Stéphane Baumier:
15 décembre 2013 - Médias commentaires   //   6409 Views   //   N°: 47

« Il n’y a pas que le business »

Il a pris, en août, la relève de Jean Testemale comme directeur général de Canal Plus Madagascar. « Je suis ici pour faire de Canal Plus une télévision pour tous les Malgaches », affirme le nouvel homme fort du pionnier de la télévision par satellite.

Après quatre ans passés au Vietnam en tant que directeur informatique et technique de Canal Plus, Stéphane Baumier a été appelé en août dernier à remplacer Jean Testemale, parti pour le Cameroun. Un nouveau défi pour ce trentenaire attaché au  groupe Canal Plus depuis 13 ans. « J’ai commencé mon parcours  en Guadeloupe, à La Martinique et en Guyane. Ensuite, je suis parti au Sénégal et en Côte d’Ivoire et enfin à la Réunion où je m’occupais un peu de Madagascar à l’époque où Canal Plus était rattaché à SME Madagascar, filiale du groupe Sicam. » Quatre mois après son installation dans la Grande Ile, il compte poursuivre les actions  entreprises par son prédécesseur afin de « pérenniser la structure pour la rendre encore plus accessible à la clientèle malgache ».

Canal Plus a fonctionné en mode start-up, mais aujourd’hui elle est une société à part entière. Son développement a été marqué par la mise en place de nouvelles chaînes comme le bouquet Access (69 chaînes et radios à 20 000 Ar TTC), les réseaux de distributions de huit boutiques, les six stands dans toute l’île et les 100 points de vente. « Canal Plus a longtemps été considéré comme un produit de luxe par les Malgaches. Notre mission est de continuer à adapter nos offres pour les rendre accessibles à la population.» Un objectif quasiment atteint puisque que Canal Plus Madagascar compte près d’une dizaine de milliers d’abonnés dans toute l’île. « Nous sommes largement en avance, Madagascar est sur du haut de gamme. Nous avons permis de mettre la nouvelle technologie à disposition des Malgaches. »

La société fonctionne aussi en terme de proximité. En 2014, elle entend  se lancer dans le social : « Cela me tient à cœur, il n’y a pas que le business », précise Stéphane Baumier. Canal Plus soutiendra deux grandes causes, non seulement en finançant des projets, mais en mettant par exemple des écrans à disposition des écoles. « Nous sommes en pleine discussion avec les associations. La télévision permet de découvrir le monde et d’apprendre de nouvelles #cultures, même quand on  n’a pas les moyens de se la payer.»  Cette proximité se retrouvera également au niveau des services et des contenus. « Nous comptons diffuser ou produire des émissions sur le pays à partir de Canal Evénementiel comme des concerts, des événements sportifs ou d’autres thématiques. Bref, faire parler de la Grande Ile. Les Malgaches le méritent. »

Aina Zo Raberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer