Smartphone : Le Galaxy S5 au banc d’essai
3 juillet 2014 - High TechNo Comment   //   2241 Views   //   N°: 54

Commercialisé par Airtel depuis mai dernier, le dernier fleuron de Samsung offre tout ce que l’on peut attendre d’un smartphone Android haut de gamme. Certes, sans en révolutionner le genre, mais équipé des dernières technologies du moment, il s’annonce comme un appareil de choix pour les passionnés les plus exigeants. 

Comme à son habitude, le constructeur sud-coréen vise à chaque fois la plus haute marche du podium des smartphones haut de gamme. Mais cette année la partie s’annonce serrée, car le tout nouveau Galaxy S5 (sorti en avril, disponible sur le marché malgache depuis mai), malgré des caractéristiques techniques de haut vol, a en face de lui de sérieux concurrents : XperiaZ2 de Sony, HTC One M8, iPhone 5S, que du beau monde ! Difficile en tout cas de lui attribuer le prix spécial du design. Samsung continue à jouer la carte des smartphones intégralement coulés dans du plastique… imitation métal pour le GS5 : rien à voir avec la belle robe taillée dans le verre trempé du Xperia Z2 ou l’alu bossé du One (M8). Le plastique a toutefois un avantage : il est léger. De plus, la finition est correcte et la prise en main agréable. Certifiée IP67, la coque plastique résiste aussi à l’eau, au sable et à la poussière. L’appareil peut être mis dans l’eau temporairement (30 minutes) à une profondeur inférieure à un mètre. De quoi prendre une photo sous l’eau, sans pour autant se prendre pour le commandant Cousteau…

Si le Galaxy S5 n’a pas subi de véritable refonte esthétique par rapport au GS4, il a toutefois eu droit à une mise à jour importante en termes de composants. Cela se traduit par un terminal mobile plus puissant que jamais, tournant sous le système d’exploitation Android 4.4.2. Il affiche toutes les spécifications les plus récentes, un appareil photo vraiment exceptionnel (la double fonction vidéo et appareil photo vous permet à la fois de filmer avec la caméra frontale et simultanément de prendre une photo de l’autre côté !), un écran lumineux et une batterie qui dure longtemps, un point très appréciable en déplacement. Clairement le meilleur smartphone jamais conçu par Samsung. Tiana Andriantsoa, Devices Coordinator chez Airtel souligne une innovation assez surprenante : le capteur cardiofréquencemètre. « Utilisé en plaçant son doigt à l’arrière du téléphone, il permet de garder un oeil constant sur son pouls. » Avis au xsportifs !

Avec une confortable taille d’écran et une réactivité sans faille du duo Android/TouchWiz, la navigation Internet est un régal. Les pages, même chargées en contenus, s’affichent promptement ; le défilement s’opère avec une réelle fluidité. Rien à dire sur la lecture vidéo, tout bonnement efficace. Il est tentant de pousser la costaude carte graphique (Adreno 330) dans ses retranchements. Le GS5 fait globalement tourner sans broncher tous les jeux, même si le terminal peut montrer ses limites – coup de chauffe possible – avec des jeux gourmands en ressources. Le compagnon idéal pour voyager, faire du sport, jouer, filmer et prendre des photos.

C’est donc sans surprise que le Galaxy S5 a rapidement trouvé son public : au bout d’un mois de commercialisation, pas moins de 11 millions d’exemplaires ont été écoulés, ce qui le place largement devant son prédécesseur, le Galaxy S4 ! Le S5 est vendu en deux modèles, de 1 199 000 ariary à 2 099 000 ariary pour le 16 Go de stockage (selon l’offre post-payée retenue) et de 0 à 2 199 000 ariary pour le 32 Go (avec huit offres différentes). Dans les deux cas, la mémoire de stockage est extensible via la carte micro SD jusqu’à 128 Go. Qu’on se le dise !

Sous le capot
En termes de puissance, d’apparence et de dimensions (7.5×14.2×0.8 cm), le S5 reste proche du Galaxy S4 : 2 Go de ram, deux processeurs octa-core (respectivement 1.9 Ghz et 1.3 Ghz pour le modèle que nous avons essayé). L’habituel NFC pourra servir de relais pour échanger des données de Samsung à Samsung. L’écran affiche une belle résolution de 1920×1080.
Quelques applications courantes sont préchargées : Youtube, le navigateur Chrome, Gmail, mais aussi Google Drive et Dropbox (pour l’importation de grosses pièces-jointes).
On reprochera peut-être l’obligation de l’utiliser avec des puces de type micro-sim (3FF) et le design qui reste quelques part une simple évolution du S4. L’autonomie de sa batterie 2800 mAh est très appréciable (jusqu’à 10 heures si on surfe sur internet en 3G et jusqu’à 12 heures en lecture vidéo). Il est en plus compatible avec en plus une tripotée de formats audio et vidéo et permet aussi la lecture et l’enregistrement de vidéo 4K.

Fiche technique
Système d’exploitation : Android KitKat 4.4.2
Processeur : Qualcomm Snapdragon S801 avec 4 coeurs cadencés à 2,5 GHz avec GPU Adreno 330 Ecran : Super Amoled d’une diagonale de 5,1 pouces (1980 x 1080)
Mémoire vive : 2 Go de RAM
Connectivité : 3G/4G LTE, WiFi 802.11ac, Bluetooth 4.0, USB 3.0
Stockage : 16 Go interne, extensible via lecteur microSD (64 Go max)
Dimension : 142.0 x 72.5 x 8,1 mm
Poids : 145 gr 

 

Tiana Andriantsoa : voahangytiana.r@airtel.com – 033 19 999 99

 

Joro Andrianasolo

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]