Rosemarie Martin : Formatrice en émancipation
3 juillet 2014 - AssociationsNo Comment   //   3978 Views   //   N°: 54

À travers l’artisanat et la formation en design qu’elle dispense dans tout le pays, Rosemarie Martin, diplômée de l’école des Beaux Arts de Nantes, cherche avant tout à permettre aux femmes artisanes de gagner cette indépendance qu’elle a toujours revendiquée. 

« J’aime mettre en place des fonctions ou des projets et puis quand ça ronronne… passer à autre chose. » Venue la première fois avec des amis en vacances à Madagascar, Rosemarie Martin y est vite retournée pour créer l’association Rouge Beauté qui oeuvre à Fianarantsoa, l’île Sainte-Marie et Mahajanga où elle réside principalement. C’est donc en septembre 2009 qu’est né ce projet de micro-écoles pour les artisans. « Pour des femmes dont le métier est peu reconnu et donc sous-payé. En apportant de la plus-value à leur production par un apprentissage technique et artistique, nous leur permettons de vivre décemment de leurs créations. » 

Au-delà de cet enseignement qui porte également sur l’informatique et la gestion, Rosemarie Martin ambitionne « d’ouvrir au monde » les femmes des régions les plus reculées. « Des villageoises des environs de Mitsinjo viennent de découvrir Mahajanga à l’occasion d’une formation. Nous avons, ensemble, surfé sur internet pour chercher des sources d’inspiration. »

Véritable révolution dans la tête de ces jeunes femmes que l’on peut encourager et aider à s’émanciper en rendant visite à l’ateliershow room d’Amborovy-Majunga. « Pendant deux années, j’ai circulé avec une valise et un sac à dos pour me libérer de toutes les contraintes sociales. Pourquoi pas elles ? » 

 

Rose-marie : rougemariemartin@gmail.com – 032 52 125 99

 

Richard Bohan

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]