Retour à Ambatonazaka
17 décembre 2012 - Cousins-cousinesNo Comment   //   1908 Views   //   N°: 35

Christophe Ramahazofaritra a grandi en Métropole au milieu des avions, dans une base aérienne de Dijon.
Il n’a jamais vécu à Mada mais son voyage initiatique à Ambatonazaka sur les traces de ses ancêtres l’a marqué à tout jamais… 

La capacité d’adaptation et d’intégration de Christophe Ramahazofaritra est inscrite dans son histoire.
Le sport a été pour lui un formidable vecteur de lien social, ainsi que l’éducation qu’il a reçu et le fait de grandir dans une double culture.
Christophe se qualifie comme rat des villes quand il s’immerge en milieu urbain en tant que consultant en informatique, ou simplement pour faire la fête avec ses amis.
Mais aussi comme rat des champs quand il quitte la ville à son adolescence pour intégrer un petit village de Métropole avec sa famille.

S’il grandit dans la campagne française, il a conscience d’appartenir à un réseau mondial : dès qu’un événement familial survient, le téléphone malgache véhicule l’information aux quatre coins du monde.
Son parcours de vie, il le doit à la réputation des Malgaches, à son éducation et à son charisme naturel.
En 1996, il décide de partir seul, pour la première fois depuis son enfance, dans le village d’Ambatonazaka.
Le choc. Il redécouvre ses racines qu’il connaissait peu.

À l’aéroport tout d’abord, trois voitures l’attendent. Toute la famille veut le voir.
Dans sept maisons d’Ambatonazaka, une oie est en train de cuire.
L’électricité et l’eau courante ont disparu, et son pèlerinage l’amène jusque sur les tombeaux familiaux.
Christophe s’est consciemment rapproché de Madagascar en s’installant il y a 10 ans à La Réunion.
Pourtant, il n’y est pas revenu depuis.
Quelque chose le bloque… « La dignité c’est de ne pas attendre qu’on nous alimente. »
Il réfléchit comment aider de manière durable toutes les personnes de sa famille.
Quand il aura trouvé le secret de cette quête, il reviendra sur la terre de ses ancêtres.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]