Opus 106 : Le Philharmonique, pour l’éducation d’abord !
19 décembre 2016 - Cultures commentaires   //   1311 Views   //   N°: 83

Du talent, il y en a à Madagascar. Du potentiel aussi, à n’en pas douter. Des acteurs œuvrant dans la promotion de la grande musique, de plus en plus, heureusement. Et dans ce domaine, l’Orchestre et chœur philharmonique d’Antananarivo Analamanga (OCPAA) constitue l’une des formations les plus louables du monde musical de Tana.

Fondé en 1997, l’OCPAA a ouvert le 16 novembre dernier les festivités pour la célébration de son vingtième anniversaire. La formation regroupe une cinquantaine de musiciens, chœur et instruments compris. Depuis vingt ans donc, elle a ses répétitions le vendredi soir pendant 2 h 30, et son répertoire s’étend du baroque au romantique, sans oublier les compositeurs malgaches : Ratany, Naly Rakotofiringa, ou encore Naka Rabemanantsoa.

Ce qui distingue l’OCPAA des autres formations musicales, c’est qu’il propose chaque année au moins quatre concerts, tous gratuits, ceci dans le but de sensibiliser le public le plus large à la musique classique, et principalement les jeunes. Car d’après le président du Philharmonique, le Dr José Razafitsambaina, « il est capital pour le développement d’un pays que les jeunes soient canalisés, et qu’ils bénéficient d’une éducation saine ».

Il admet bien sûr l’importance de tous les arts dans la formation de la jeunesse, mais pour lui, « la musique classique, qu’elle soit passive ou active, a des effets indiscutables sur la créativité et le sens de la discipline. »

D’ailleurs, le Dr Razafitsambaina et son épouse ont fondé il y a cinq ans un centre, l’Orphelinat Saint-Paul dans lequel les enfants reçoivent, outre leur scolarité, une formation musicale bihebdomadaire, assurée par les membres de l’OCPAA. Le Philharmonique est actuellement dirigé par Lala Andriantsoa. Durant ces vingt années d’activité, plusieurs collaborations internationales lui ont permis d’évoluer, notamment les masterclasses avec des éléments de l’Orchestre National de Lille en 1998, le Chœur et orchestre du conservatoire à rayonnement régional de la Réunion en 2008, ou encore la rencontre avec le professeur Byron (Etat-Unis) pour le travail du chœur.

La célébration du vingtième anniversaire de l’OCPAA s’étalera sur toute l’année 2017, avec ce premier concert donné symboliquement à l’hôtel de ville d’Antananarivo en novembre dernier. Le deuxième rendez-vous musical sera pour le mois de février, le troisième un peu plus tard, dans les jardins fleuris d’Alexis Razafindratsira. Un quatrième concert est prévu à l’IFM Analakely. Et comme il y a aussi de la musique sacrée dans le répertoire de l’OCPAA, une dernière représentation est prévue à l’église. Toutes les informations sur les actualités des concerts seront évidemment annoncées dans l’émission Opus 106. Restez à l’écoute !

Retrouvez Valérie Raveloson dans l’émission Opus 106 tous les dimanches de 18 h 30 à 20 heures sur la RLI FM 106 by no comment®.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer