Mystic : Pour une surprise, c’est une surprise !
4 février 2015 - SortiesNo Comment   //   2175 Views   //   N°: 61

Ouvert depuis le 13 décembre, le Mystic est la nouvelle adresse gourmande d’Ampasamadinika.
Son restaurant fait la part belle aux fruits de mer, tandis qu’au bar une nouveauté vous est offerte gratuitement chaque mois.
Pour une surprise, c’est une surprise ! 

Non, ce n’est pas le nouveau restaurant macrobiotique New Age de Tana, n’en déplaise à nos amis hippies ! Mystic est à prendre ici au sens de mystère, de surprise.
« Chaque mois nous proposons quelque chose à découvrir au bar. Le premier mois, c’étaient les cocktails Mystic, offerts gratuitement pour l’occasion », explique Mialy Nantenaina Harimanana, responsable administrative et financière de ce restaurant bar d’Ampasamadinika ouvert depuis le 13 décembre dernier.
Les premiers visiteurs ont ainsi pu goûter librement (et avec modération) les petits rhums arrangés faits maison, notamment celui à base de fruits de baobab, surprenant par son petit côté piquant.
Pour autant, le Mystic se veut pour toute la famille, avec le bar bien séparé du restaurant.

Ouvert sept jours sur sept, le restaurant fonctionne le midi, de 11 heures à 14 h 30, puis de 17 heures à 22 h 30.
Le bar, quant à lui, est ouvert non-stop.
Un bon point pour l’ambiance musicale et sa coloration jazz, grâce à un piano-bar les jeudis et vendredis soirs et à un orchestre les samedis, qui change régulièrement (le Tana Jazz Band a ouvert le ban).

Pour les gourmets gourmands, le plus service est sans doute les fruits de mer, la spécialité du Mystic. « On les commande de Toliara et ils arrivent par avion. Le stock est renouvelé chaque semaine, nous garantissons la qualité et la fraîcheur. »
Ajoutez à cela la salade de chèvre chaud préparée par le chef Andry Ranaivoarison, et voilà vos papilles quasiment dans des états mystiques ! D’autant que la note est assez légère avec des plats compris entre 7 000 et 25 000 ariary pour le Mixed Grill, une assiette de grillades vraiment conséquente avec poulet, saucisse, boeuf et agneau.

À noter que les suggestions du chef Andry sont renouvelées chaque semaine, alors que le menu est vraiment du jour, puisqu’il change… quotidiennement.
Parmi ses dernières créations : la daube de zébu façon Mystic : « Pour la daube, la viande a mariné dans le vin rouge pendant toute une nuit, puis j’y ajoute du poivre du Sichuan, des lardons, des olives vertes… La petite saveur en plus est due aux os de zébu ajoutés pendant la cuisson ».
Un poète cet Andry ! Et que dire de ses sorbets de baobab qui vous laissent un souvenir inoubliable au sortir de table.
Pour ce mois de février, le Mystic réserve une surprise de taille aux amoureux qui choisiront de passer la soirée de la Saint- Valentin entre ses murs, avec même des cadeaux offerts.
Mais si je vous en dis plus, ce ne sera plus une surprise !

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]