Moreno : El señor Cocktail
4 février 2016 - By night commentaires   //   1283 Views   //   N°: 73

Résidant en Espagne, le barman Moreno, Andriamparany Mahefa de son vrai nom, était de passage à Madagascar pour animer la soirée du 31 décembre à l’Is’art Galerie d’Ampasanimalo. Il y a fait découvrir ses cocktails explosifs. Olé !  

La nuit espagnole et malgache, des similitudes ?
Les nuits en Espagne, c’est vraiment autre chose, toujours différentes et animées à chaque fois ! A San-Sebastian, dans le Nord du pays où je vis depuis cinq ans, on rencontre plein de gens. J’ai décidé d’y vivre parce que ma compagne est espagnole mais j’ai aussi vécu quelques années en Angleterre. Il faut savoir que San Sebastian est la capitale gastronomique du pays, célèbre pour ses bars à tapas et à pintxos, ces espèces de canapés typiques du Pays basque espagnol. Depuis un an, je suis barman dans un des plus grands établissements de la ville, l’Hôtel Londres. 

Le seul malgache de l’établissement ?
Oui ! Je dois mon surnom Moreno aux clients. Je leur ai dit que j’étais Noir, mais ils ont insisté en disant : « Non, tu es moreno (châtain) ! » J’ai suivi une formation de barista. Cela consiste à préparer le café avec la machine à espresso et à le décorer. Mais je suis également un professionnel des cocktails, sans prétention. J’ai participé à un concours où malheureusement je suis arrivé à la troisième place parce que je ne savais pas jongler. En revanche, je maîtrise toutes les techniques pour composer un bon cocktail. Pour moi, c’est comme de la chimie. J’ai créé le Frozen à base d’ice-cream et d’alcool, le Mena Masoandro ou encore l’Ikalamanga.

Et Madagascar ?
J’étais au pays pour animer la soirée du 31 décembre à l’Is’art Galerie à Ampasanimalo et faire découvrir aux gens mes créations. Je compte y revenir pour lancer des projets. Ici, nous avons tout, mais on n’en profite pas !

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer