Mobile : la victoire dans la poche
1 juin 2022 - Add-on commentaires   //   293 Views   //   N°: 149

Avec l’effervescence de la compétition sur les jeux mobiles, et le coût abordable des smartphones pouvant supporter ces jeux, le sport électronique (e-sport) prend de l’ampleur à Madagascar. Il est temps de voir les disciplines à surveiller de près et sur lesquelles nous pouvons rivaliser sur la scène mondiale.

LEAGUE OF LEGENDS : WILD RIFT
On commence par le meilleur (en toute subjectivité assumée). Le jeu le plus récent de cette liste, et pourtant déjà au sommet de la chaîne alimentaire. Et pour cause, Wild Rift est la version mobile de League of Legends, le jeu compétitif le plus populaire au monde, toute plateforme confondue. Fort de son succès e-sportif sur PC, Riot Games a lâché une bombe mobile, et les Wild Rift Esports ont démarré cette année avec huit ligues régionales officielles. D’autres grands noms de la compétition, tels que l’ESL, ont lancé leur propre scène. Madagascar prend déjà le pas avec les Telma Esport Series, organisés par Excelsior Esport, et il n’y a aucun doute sur le fait que cette discipline gagnera en popularité dans les mois à venir.

PUBG MOBILE
Encore une adaptation d’un jeu PC, mais qui est cette fois devenue plus populaire que son aîné, grâce notamment au fait qu’il ait été gratuit dès sa sortie (contrairement au grand-frère) et que le smartphone soit plus facile d’accès. PUBG Mobile est sorti en 2018, et a toujours bénéficié d’une forte popularité et d’une communauté malgache active. Comme tout bon jeu où l’éditeur croit au potentiel de son enfant, la scène mondiale est supervisée par le propriétaire des lieux, à savoir Tencent Games. Avec le lancement des TES à Madagascar, nous n’avons pas fini d’entendre parler de ce Battle Royale qui pourrait propulser nos joueurs hors de nos frontières.

CLASH ROYALE
Le plus vieux des trois, et aussi le plus discret à l’international. Au premier abord, nous pourrions croire qu’il ne se passe grand-chose sur le jeu. Et pourtant, le compétitif est loin d’être enterré. Certes, Clash Royale Esports n’est pas aussi resplendissant qu’il y a quelques années, mais de nombreux influenceurs l’ont remis sur le devant de la scène ces derniers mois. À Madagascar, il s’agit du jeu mobile ayant l’une des plus grosses communautés de pratiquants. On peut s’attendre à un revival d’une expérience qu’aucun jeu mobile n’a pu reproduire depuis sa grande époque.

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer