Meizah : Rêve toujours !
6 août 2015 - Cultures Music Musiques commentaires   //   4146 Views   //   N°: 67

Auteure-compositrice, interprète et maintenant productrice, Meizah fait bouger à grands pas la jeune scène malgache. À tout juste 20 ans, elle se donne pour ambition de sortir la musique urbaine locale des clichés et mimétismes qui sont en train de la plomber. 

Depuis décembre dernier, Meizah (diminutif de Fanomezana, son prénom) cartonne avec son premier album audio Faniriako Hatrizay (Mon rêve depuis toujours) : 15 titres où les slows les plus langoureux se mêlent au coupé décalé le plus torride. Sans oublier sa marque de fabrique, cette touche urbaine entre soul, funk et RnB. Dans la foulée, elle vient de monter sa boîte de production – Premium Music Records – en collaboration avec son vieux complice Scotty Raz (entendus ensemble sur le titre Avia). « C’est un vrai challenge pour moi que de me lancer dans la production et tout le business de la scène, mais j’estime que je suis bien entourée », commente la belle du haut de ses vingt printemps.

« Cette envie de toujours avancer, je la dois à ma mère qui est une superbosseuse. Elle a raflé le titre d’Entrepreneur de l’année aux Tecoma Awards en 2013 avec sa société d’exportation de fruits de mer ; c’est la deuxième femme à avoir gagné ce concours en dix-huit ans. Je suis encore loin d’avoir sa gnaque, mais j’y arriverai. » Ne dit-on pas que les chiens ne font pas des chats ?

Premium Music Records lui permettra de découvrir de nouveaux talents et surtout de les accompagner, même si pour le moment elle ne se limite qu’à de la prise de son. « Je veux inciter les artistes malgaches à éviter le plagiat. On n’a rien à gagner à faire plus Américains que les Américains eux-mêmes. Au contraire, cette attitude nous perdra car ce n’est pas ce que le monde attend de nous. » Un procès qu’on ne peut pas intenter à Meizah qui écrit et compose elle-même sa musique.

Son dernier clip Z.E.F.A / Za efa Fay (Mauvaise expérience) fait le buzz sur la toile depuis quelques semaines, l’histoire d’une fille qui a succombé au mirage de la vie facile et se retrouve un jour en face d’elle. « Ce n’est pas autobiographique, mais c’est ce que je vois autour de moi. Je veux mettre en garde les jeunes qui croient s’en sortir avec le revy sy ditra (débauche) comme on dit, car le réveil est toujours brutal. » À la demande de ses fans, Meizah compte bientôt sortir son album en version vidéo et d’autres compositions originales ne devraient pas tarder. « La musique urbaine n’est pas saturée, il faut juste ne pas avoir peur de se renouveler et d’être soi-même. » C.Q.F.D.

Meizah : 033 37 642 45 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer