Marc Zafilanga : Le taxi-brousse le plus court !
29 avril 2012 - Escales Escales commentaires   //   1220 Views   //   N°: 27

Il s’honore de conduire le taxi-brousse le plus court (cool ?) de tout Madagascar. Treize kilomètres exactement du port de Sainte-Marie à l’île aux Nattes, le long de cette « baie cocotier sable blanc » où l’on ne sent plus le temps passer…

On se sent obligé d’avoir une pensée pour tous les chauffeurs de taxis-brousse longue distance ainsi qu’à leurs passagers dont la patience est mise à rude épreuve durant ces interminables heures de route. En tant que passager, on rêve que le trajet, comme par magie, se raccourcit – on rêve de télétransportation, de climatisation, de coussins d’air et l’on s’imagine déjà arrivé. Avec Marc Zafilanga, ce rêve devient réalité, car voici le trajet en taxi-brousse le plus court de Madagascar… 13 kilomètres du point de départ au point d’arrivée ! Plus précisément de l’embarcadère d’Ambodifotatra, à Sainte-Marie, jusqu’à la pointe sud de l’île où les piroguiers vous attendent pour rejoindre l’île aux Nattes.

Marc a 29 ans. Il est difficile de ne pas le rater avec son Mazda rouge flambant neuf et sa plaque d’immatriculation marquée d’un « Marcool » on ne peut plus justifié. Marc discute et blague en attendant que ses quatorze places se remplissent. Épaulé par ses deux acolytes, Iresy et Blonde, qui chargent les bagages, on se croirait en présence d’un trio comique bien rodé. Certes, on roule peu mais on s’amuse !

Musique, connivence avec les clients, blagues et clins d’oeil font de ce minitrajet une petite pièce de théâtre improvisée. On regretterait même, cas rare, que le transport ne dure pas plus longtemps. Treize kilomètres où l’on longe la « baie cocotier sable blanc » avec des arrêts tous les 400 mètres. Ces treize kilomètres peuvent être vécus comme le condensé d’un long trajet en taxi-brousse à Madagascar. Un film en accéléré où l’on comprend très vite l’utilité commerciale et sociale d’un tel véhicule et les rapports humains qui s’en dégagent.

Marc Zafilanga fait la navette entre l’embarcadère et l’Ile aux Nattes, où il réside, depuis bientôt un an. Ancien chauffeur de taxi-brousse sur la ligne Antananarivo-Fianarantsoa, il savoure aujourd’hui les joies du « trajet court ». Surtout, il apprécie le cadre sauvage et préservé de l’île à mille lieues de la pollution de Tana. À l’origine de sa reconversion, un regroupement familial avec son beau-frère Stéphane, kiné à La Réunion, et Snick, son frère aîné de Tamatave, pour faire venir un véhicule de France. Dans la foulée est créée la société SMS Transport (pour Stéphane, Marc et Snick). Hormis quelques problèmes occasionnels de pénurie de gasoil à Sainte-Marie, SMS Transport, comme son nom l’indique est une petite entreprise familiale qui roule. 

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer