Manue fait un carton
1 mars 2013 - Métiers commentaires   //   1636 Views   //   N°: 39

Enseignante au Lycée français, Manue est également cartonnière depuis 30 ans. Avec le carton, elle fabrique des meubles et des objets de déco en fait plus résistants que le bois ou le fer ! Un petit métier qui gagnerait à être mieux connu à Madagascar…

Emmanuelle Brissy, Manue pour les intimes, est enseignante au Lycée français d’Ambatobe, raison de son installation à Madagascar il y a une dizaine d’années. Mais en dehors des cours, Manue a une vraie passion et un second métier, elle est cartonnière. Dans ses deux petits ateliers d’Ambatobe, elle fabrique des meubles, des malles et divers objets de décoration en carton.

Un artisanat d’art qu’elle pratique depuis déjà trois décennies et dont elle s’étonne qu’il soit si peu connu à Madagascar. « Connaissant l’habileté des artisans malgaches à travailler les matériaux les plus divers, il est vraiment étrange que si peu d’entre eux s’intéressent à la cartonnerie. Peut-être par ignorance de la valeur du carton et de ce qu’on peut faire avec ? »

L’erreur la plus courante est de réduire le carton à son rôle d’emballage, lors des déménagements par exemple, car il vaut beaucoup mieux que cela. Pour Manue, il peut représenter des rentrées de plusieurs millions par mois quand les commandes sont au rendez-vous ! « Il y a quelques connaisseurs en cartonnerie à Madagascar. Heureusement que chacun d’eux est un gros client… »

Savoir transformer du simple carton en meuble du meilleur effet demande un sérieux coup de main, mais la qualité du matériau fait aussi la différence. « Je fais venir mes cartons essentiellement de Thaïlande. Ceux qu’on trouve à Madagascar ou qui viennent de Chine ne sont pas adaptés à mon travail, ils ont tendance à partir en miettes des qu’on les plie. »

Les cartons existent en simple, double, triple voire quadruple cannelure : en règle générale, plus il y a de cannelures, plus la plaque de carton est résistante. Petit truc utile à connaître : plus le carton est marron, plus il est résistant ; inversement, les cartons de moindre qualité se rapprochent du jaune. C’est un détail qui a son importance, car un carton de bonne qualité peut en fait se révéler plus robuste que le bois ou le fer… capable de durer 50 ans selon la norme internationale imposée aux objets fabriqués en carton !

« Vous pouvez le laisser sous la pluie, l’exposer au soleil à 35 °C, le jeter du troisième étage, il restera intact », affirme Manue. C’est pour cela que ses créations sont tellement prisées par les connaisseurs. Elles imitent à la perfection le bois ou le métal, mais avec une légèreté incomparable.

Pour pouvoir passer davantage de temps à fabriquer ses objets en carton, Manue a choisi de diminuer ses heures de cours au Lycée français. Car comme tout artisanat d’art, le carton demande une grande disponibilité d’esprit. Ce qui s’appelle être emballé…

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
Fermer