Manjato Ran
3 février 2015 - Couv byNo Comment   //   2322 Views   //   N°: 61

Plus parlant qu’un CV, moins aride qu’une bio, le portrait chinois s’invite dans no comment®.
La peintre et plasticienne Manjato Ran, illustratrice de notre couv’, répond du tac au tac. 

Si j’étais un objet, je serais…
Un pinceau. Il fait le lien entre l’art et moi, même si je ne l’utilise pas souvent.

Si j’étais un animal, je serais…
Une tortue qui marque la patience.

Si j’étais une saison, je serais…
L’hiver, ça fait rêver.

Si j’étais un plat, je serais…
Du romazava.
Un plat typiquement malagasy et qui a du goût. 

Si j’étais une chanson, je serais…
What A Wonderful World de Louis Amstrong.
J’aspire à un monde beau et calme.

Si j’étais un personnage de fiction, je serais…
Robocop, ça a marqué mon enfance.

Si j’étais un film, je serais…
Les oiseaux se cachent pour mourir de Daryl Duck.
Grâce à lui, j’ai compris que chaque être humain a deux facettes : le bien et le mal, le yin et le yang.

Si j’étais une arme, je serais…
Une flèche, l’arme de Cupidon, comme on dit.
Mais qui peut aussi blesser.

Si j’étais un endroit, je serais…
Une colline, un endroit tranquille d’où l’on peut tout voir.

Si j’étais un élément, je serais…
La Terre.
Je suis parfois réaliste et rêveuse, mais je m’arrange toujours pour garder les pieds sur terre.
Dans ce qui m’enracine.

Propos recueillis par #AinaZoRaberanto

COMMENTAIRES
Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour commenter.
[userpro template=login]